Le Chant Funèbre des Loups de Mibu

1865, Ere Edo, Japon Féodal.Il éxiste deux grands clans qui s'opposent : le ShinsenGumi, un groupe armé au service du Shogun et le Chôshû, un mouvement impérialiste dont le but est de renverser le Shogun.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Du grabuge chez Le Vieux.

Aller en bas 
AuteurMessage
Jinchuu Hirohaki

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 22/10/2008

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Du grabuge chez Le Vieux.   Dim 16 Nov - 16:30

Ainsi donc, Jinchuu fit cap sur le magasin d'arme de son ami, il saluait les passants qu'il croisait, discutait avec ceux qu'ils connaissait, et ce tout en regardant encore et toujours le ciel et ses oiseaux.

Mais arrivé a destination, il apercu encore une bonne foule devant le magasin du Vieux, serait ce la chute de Kareki qui a tant ameuter le petit peuple?
Une fois plus pres, il vit de quoi il retournai reellement.
Deux hommes de grande taille, armés, semblait impportuner le Commercant.
Jinchuu se rapprocha encore, en poussant la foule et en disant:


Laissez moi passez, laissez moi passez, je suis le Co directeur de cette échoppe, Laissez-moi passez et......Et flute, les chiens pourrai faire ailleurs.

Enfin voila l'idée, finalement, c'est poussé par la foule qui arriva entre le Viellard et les Brigands, a plat ventre, le kimono dans la boue, et le nez au pieds d'une petite fille.
En gros, disons le clairement, tout l'opposée d'une entrée héroique.
Il se releva et poussa un cri a faire fuir les sourds, il pointa du doigt un homme dans la foule et lui dit a peu pres qu'il avait de la chance de pas s'faire frapper.
Le Viel Homme lui expliqua alors la situation apres s'etre rué vers lui.
Il repris son serieux et fixa les deux Ronins.


Dites moi messieurs n'etes vous au courant que ce genre de menace est interdite, et que si le Shinsengumi vous tombe dessus, vous risquez de souffrir le martyre?
Enfin, quoiqu'il en soit, même s'il n'intervient pas, je ne vous laisserai pas egorger cette enfant sous mes yeux juste sous pretexte que vous voulez des armes gratuitement.
Je vous propose une autre optique, nous vous fournissons l'arme de votre choix dans le stand, puis vous m'affronterez, ensemble ou separement, je vous laisse le choix, et si vous arrivez a me vaincre, alors le Vieux se porte garant de vous offfrir ces armes que vous aurez selectionnez.
Ce marché vous convient il?

Le Vieux intervint

"Mais Jinchuu, c'est dangereux!"

L'hypothetique sauveur du magasin le regarda et s'approcha de lui pour lui murmurer a l'oreille qu'apres une entrevue avec un Assassin, affronter deux Ronin c'etait une vraie promenade de santé, et apres avoir fais le fier face aux Guerriers oppossant pour etre sur qu'il accepte, il dis au Viellard

Et t'aurai pas une arme pour moi aussi, parce que j'en ai pas moi, j'suis qu'un pauvre petit escroc a deux ryos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saizo

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 02/09/2007

Caractériques RPG
Clan:
Grade:
Gains:

MessageSujet: Re: Du grabuge chez Le Vieux.   Dim 16 Nov - 17:12

Le vieux, bien que surprit par l'instance héroïque de Jinchuu, se montra généreux et lui proposa sa meilleure arme, afin de maximiser les chances de sa survie. Il sortit ensuite deux armes, une pour chaque ronin, et les posa à terre, près de lui. Ils les obtiendraient si ils sortaient vainqueurs du combat. Mais pour l'heure, ce n'était pas ce qui l'inquiétait le plus... En effet, la vie de son protégé était menacée et il avait peur qu'il ne se fasse zigouiller sur le pas de sa porte sans pouvoir agir.
Les ronins ricanèrent ensemble à la vue du petit zigoto qui venait les importuner. Ils posèrent la gamine à terre, qui vint alors se réfugier derrière le kimono du vieillard.

Les deux vagabonds n'attendèrent aucunement une annonce de combat : quand on est hors la loi, on l'est jusqu'au bout des ongles. Ils frappèrent donc ensemble Jinchuu, sans plus de manière, le coinçant ainsi entre leurs deux lames. Ils n'avaient vraiment pas l'air commode, et ils semblaient vivement déterminés.
Au fur et à mesure, les gens détallèrent, laissant pour seuls témoins les commerçants dans leurs échoppes, les mégères aux fenètres et quelques gamins insouciants au détour des ruelles. Il n'yavait plus que le vieux, la gamine, Jinchuu et les deux ronins, tous face à leur destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinchuu Hirohaki

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 22/10/2008

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: Du grabuge chez Le Vieux.   Dim 16 Nov - 17:55

Jinchuu avait l'habitude se battre contre ce genre de truand, ce n'est pas se qui manque dans le monde de l'escroquerie.
Un Samourai qui se rends compte de l'arnaque voulant se venger, ou tout autre chose de ce genre.
Ca ne lui posait plus de probleme, mais la, il était deux, ce qui pouvait etre problematique.
Des leur premier assaut, il fut contraint de sortir son Wakizashi, encore et toujours dissimuler dans les pans les plus larges de ses vetements.
En vérité il n'ai pas inconscient au point de sortir sans arme.
Pas qu'il n'ai pas confiance en ses compagnons, mais il est un Escroc, assez connu a Tokyo de surcroit, et nombreux sont ceux qui lui en veulent.

Il n'avait pas bouger, juste dégainer ses deux armes tres rapidement, le Katana dans la main droite, son espece de dague dans l'autre.
Il repoussa d'un geste les brusque les deux Hommes, puis mis a coup de pied violent a l'un d'eux.
Il ferma les yeux et murmura:


Mouvement numéro un.

Et il frappa de son katana en une danse au rythme effrené, des mouvement circulaire rapide, tout en gardant son wakazashi bien fermement pret a defendre dans sa main gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saizo

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 02/09/2007

Caractériques RPG
Clan:
Grade:
Gains:

MessageSujet: Re: Du grabuge chez Le Vieux.   Dim 16 Nov - 23:18

Le ronin qu'il avait mis à terre se releva malheureusement plus vite que prévu. Il lui assena un grand coup avec la garde de son katana qui fit tomber Jinchuu sur les genoux. Il vint ensuite lui attrapper les bras et les bloquer derrière le dos du Choshu. Quand à l'autre, fidele à la lacheté excécrable des ronins de campagne, empoigna son Katana et donna un coup au visage à Jinchuu. Il lui fit une grande entaille qui partait d'environ un centimètre au dessus du sourcil pour venir se terminer au milieu de sa joue.

Le vieux voulu intervenir, mais il était paralysé par la peur. La petite fille quand à elle, cria de surprise et de peur.

Le ronin allait abbattre sur Jinchuu un deuxieme coup de lame, quand soudain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinchuu Hirohaki

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 22/10/2008

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: Du grabuge chez Le Vieux.   Dim 16 Nov - 23:39

"Un oeil, voila ce qu'il avait perdu, il sentait de la chaleur emaner de sa joue droite, et un piquotement.
Mais il ne bronchait pas, ou a peine, sa maitrise des arts de la guerre lui avait offert l'habitude de n'avoir qu'une faire d'une blessure non mortelle.

Sa faible maitrise des armes était comblé par une grande force psychique, mais aussi physique.
De son second oeil, il voyait le sang coulé, atterrir sur le sol, puis s'y repandre, avant d'etre absorbé par la terre.
Jinchuu sentait de la rage monter en lui, une rage sourde, lui donnant des instincts meurtriers.

Il avait fermé l'oeil, mais il entendai deja un second coup fendre l'air, et le rire gras du Ronin qui allait frapper.

Alors il saisissa son Wakizashi, et le planta, dans la main de l'Homme qui le tenait, il lui attrappa ensuite le bras, et le fit passé devant la lame de son compagnon.
Il le fixa, de son unique globe oculaire, et pris la parole:


"Osez me frapper au visage, moi, je ne vais pas te tuer, je vais te faire souffrir et te laisserai pour mort.
Tu va admirez mon répertoire.
Pleure!"

Il prit l'arme de l'Homme allongé au sol, baignant dans le sang coulant de la blessure infligé par son propre compagnon, et fit une sorte de moulinet avec le sien, et se mit en position inversé.
Le style Yagyû.
Peu connaissait cette ecole, mais Jinchuu avait la conviction que son apparente faiblesse masquait qu'elle pourrai devenir l'une des meilleures.
C'est aussi pour cela qu'il avait foi en lui, c'est une mélange de technique illusionatoire Ninja et de force brute du Samourai.
Une agilité incomparable, a laquelle s'ajoute des techniques d'illussion, l'art de Jinchuu, le Menteur.
Une lame la pointe vers le haut, l'autre, la pointe vers le bas, et il s'élanca, dans une deferlante de rapidité, et avant même que son ennemi puisse réagir, il était dans son dos, apres lui avoir couper une oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hijikata
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 31/08/2007

Caractériques RPG
Clan: Shinsengumi
Grade: Capitaine
Gains: Inconnu

MessageSujet: Re: Du grabuge chez Le Vieux.   Lun 17 Nov - 0:03

Hijikata profitait du manque de taches à effectuer au Shinsengumi et du silence des Choshus pour partir en ville, acheter de nouvelles plantes pour fabriquer de l'onguent.
Mais sur le chemin du retour, il fut surpris de constater qu'il y avait du grabuge dans l'une des rues de Naramachi.
Il vit qu'il y avait pas mal d'animation et qu'un combat plutot sanglant avait lieu.

En s'approchant, il decrocha son fourreau de sa taille, pour les ronins, il etait nullement nécéssaire d'utiliser une lame. Son simple fourreau en viendrait à bout.
Il pu voir qu'un homme visiblement opposé aux deux autres ronins, se battait avec une certaine fureur qu'il ne voyait que rarement, dans un style tout aussi unique.
Afin de mettre fin à la rage du jeune homme, il s'approcha à pas de loups [de Mibu...huhuhu xD] derrière lui et l'assoma avec la garde de son katana.
Ca ne loupa pas, il tomba au sol, inanimé.

Les deux autres voulurent le remercier mais avant qu'ils ne purent prendre la parole, Le Demon brandit son arme dans leur direction.

"Au nom du Shinsengumi, vous êtes en état d'arrestation !"

Il s'approcha alors d'eux, les menaçants simplement de son regard et de son sourire sadique indiquant que le moindre délit de fuite impliquerait la perte de leurs têtes.
Il attendit qu'une patrouille se décide à passer dans la rue pour leur confier les prisonniers et vint vers le vieux.

"Que s'est-il passé ici ? Pourquoi n'avez vous pas alerté les autorités ?"

La voix d'Hijikata, à elle seule, fesait trembler les murs. En y ajoutant sa carrure imposante et son regard froid, le vieux faillit tomber dans les pommes.

"Euh et bien...en fait, ces deux hommes sont venus pour me voler des sabres, ils ont menacé la petite fille que vous voyez à mes côtés en la prenant en otage. Et puis mon ancien disciple est venu pour tenter de nous sauver et vous...vous l'avez assomé..."

*Ahem...donc...en gros, j'ai failli tuer un sauveur quoi...c'est vraiment pas ma journée...(-_-")*

"Hum je vois. Et donc pourquoi ne pas avoir prévenu le Shinsengumi ?"

Il avait un pouvoir autoritaire incroyable sur quiconque. C'était sa grande force.

"Euh et bien, sous la menace...nous...nous ne pouvions vous prévenir."

Il sentit sur son visage se former son habituel ride lorsqu'il était contrarié et tenta de contenir cet attrait aussi bien qu'il put.

"A l'avenir, tachez de nous prévenir dès que vous voyez une baguarre se profiler, nous sommes responsables de la sécurité des habitants. Occupez vous de cette jeune fille, ramenez la chez elle. Je m'occupe de ce jeune homme."

Hijikata s'approcha alors de Jinchuu et le porta à l'interieur de l'echoppe. Il monta avec lui à l'étage, là où s'étaient battu quelques heures plus tôt Aoshi et Kareki.
Il déposa le jeune homme sur le sol, mit une serviette sous sa tête et entreprit de le soigner. La blessure était peu profonde mais il avait perdu son oeil.
Hijikata ouvrit alors la boite d'herbes médicinales qu'il venait à peine d'acheter et confectionna un onguent qu'il appliqua soigneusement sur la plaie après l'avoir nettoyée.

Il portait un long kimono noir, simple. Ses longs cheveux lui arrivant presque jusqu'aux genoux étaient attachés en queue de cheval. De carrure, de prestence et de charisme, il était en tous points similaire à Yoshida.
Seuls quelques details les différenciaient tels que leur coiffure ou le fait que le Chef du Choshu ne fumait pas.

Hijikata sur ce point, ne se fit pas prier et en attendant le reveil du jeune homme, fuma allègrement sur sa pipe en regardant le ciel à travers les poutres qui servaient de substitut au mur brisé et que Jinchuu avait tantôt placées là.

_________________
"Il choisit d'être un démon face aux autres et lorsqu'il tuait ceux qu'il aimait, il pleurait seul dans la nuit..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinsenchu.forum-actif.net
Jinchuu Hirohaki

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 22/10/2008

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: Du grabuge chez Le Vieux.   Lun 17 Nov - 0:25

Jinchuu se reveilla, mais avec un mal de crane incroyable, indescriptible, a s'en taper la tête contre les murs.
Mais bon, il reconnu l'endroit, et sachant a quel point il etait fragile, il prefera eviter, cela risquerai de casser la cloison plus que sa boite cranienne.
Mais alors qu'il allait se redresser, il tourna la tête et apercu un Homme.
A premiere vue comme ca, il aurai dit que c'etait Yoshida, mais il puait le Tabac [ oui avec une majuscule, j'suis en manque ], il fumait en l'instant certes, mais une si forte odeur etait celle impregné dans les vetements, un fumeur quotidien donc, Yoshida ne degageait pas une telle odeur, et sachant qu'il serai compromettant pour lui d'evoquer le nom de son Chef, il se passa de toute commentaire.
Et puis, le grand Manitou du Choshû n'aurai rien a faire en plein ville a cette heure de surcroit.
Il devina donc que c'etait un parfait inconnu, mais il était pris d'un doute qui lui fit perler une goutte de sueur sur la tempe.
Pas de peur, mais d'excitation.
Neanmoins se doute n'avait pour fondement que des lointains souvenir, et pour l'heure, il voulait juste savoir ce qu'il s'était passé suite a son evanouissement.
Et aussi ce qu'il était advenu du Vieil Homme, Jinchuu l'aime ce Vieux, presque autant que Suou , avec le physique agréable en moins en fait.
Il réalisa aussi tres vite que son oeil blessé ne voyait plus, mais la blessure etait guerie, et il ne souffrai plus, il voulu mettre sa main pour voir si son Oeil, etait encore la, aveugle certes, mais il le voudrai encore, ne serai ce que pour pouvoir encore charmé les demoiselles.
Il se redressa alors, tatant tout son corps voir s'il n'avait pas d'autre souci physique que celui reduisant sa vision.
Mis a part une sacré bosse sur le coin de la tête, il ne nota rien de particulier.
Alors, en tatant cette bosse, comme pour en jauger l'ampleur, voir si les neurones etaient pas trop atteint, il s'adressa a celui qui semblai etre son guerisseur.


"Monsieur? Est ce vous qui m'as soigner? Si tel est le cas, veuillez accepter mes plus sincere remerciements."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hijikata
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 31/08/2007

Caractériques RPG
Clan: Shinsengumi
Grade: Capitaine
Gains: Inconnu

MessageSujet: Re: Du grabuge chez Le Vieux.   Lun 17 Nov - 18:52

Hijikata, perdu dans ses pensées, regarda celui qu'il avait tantot soigné se reveiller doucement du coin de l'oeil. Il n'avait pas l'air d'un athlète, soit, mais il se battait avec une rage non contenue.

"Je suis désolé, je n'ai rien pu faire pour ton oeil, mais je constate avec plaisir que tu t'es vite rétabli."

Il se tourna alors vers le jeune homme et Jinchuu pu constater une fois encore la ressemblance frappante avec son Chef.
Il y avait quelque chose qui intriguait Hijikata : pourquoi un mec aussi épais qu'une chips s'était mis dans la tête qu'il pourrait vaincre deux Ronins sans encombre ?
Bon, c'etait tout à son honneur de defendre la cause de la vierge et de l'enfant...enfin, du vieux et de la gamine quoi, mais quand même. Ce type avait un sacré cran. Et Hijikata commençait à se faire dans l'idée que ...Ce petit gars pourrait être un bon élément au Shinsengumi dans la mesure où il reussirait les diverses épreuves qu'il lui imposerait.

"Tu ne ressembles pas franchement à ces ronins de campagne alors...Pourquoi portes-tu un sabre ? Sais-tu te battre à proprement dit ?"

Ca l'interessait, les effectifs manquaient chez les Loups et quelques recrues de plus ne seraient pas en trop.
Il se retourna ensuite vers le trou béant dans le mur, continuant de fumer et laissant à Jinchuu la vue de son magnifique profil de grand manie-tout incontesté du Shinsengumi.

Il était beau, ténébreux, grand et fort. La grande classe en somme. Un Yoshida version Mibû en puissance, le tabac en plus.

Hijikata se repassait dans la tête la scène lors de laquelle il avait imaginé Jinchuu et l'imaginait version Chibi, à terre, avec de petits rônins lui tournoyant autour de la tête. Il voyait mal comment lui expliquer qu'il l'avait assomé assez violent pour qu'il cesse de faire du grabuge et sa ride de contrariété vint se redessiner sur son visage.
Il avait tout de Yoshida mais nettement moins de patience...

_________________
"Il choisit d'être un démon face aux autres et lorsqu'il tuait ceux qu'il aimait, il pleurait seul dans la nuit..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinsenchu.forum-actif.net
Jinchuu Hirohaki

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 22/10/2008

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: Du grabuge chez Le Vieux.   Lun 17 Nov - 19:12

L'homme n'avait pas répondu a la question de Jinchuu, mais il considera que c'etait bien lui le soigneur.
Vraiment, la ressemblance avec Yoshida était saisissante.
Pourtant, il lui semblait moins agréable, plus fourbe en tout cas.
Enfin la n'était pas la question.


Néanmoins, ce fut au tour de cet imposant personnage d'interrogé le frêle bléssé.
L'expression de l'interrogateur n'inspirerai a personne de mentir, mais Jinchuu ne se ferai pas avoir comme ca.

Il avait ouie dire que le grand Chef du Shinsengumi ressemblait a Yoshida, cette question confirmait ses doutes.
Et puis, on ne savait pas non plus ce qu'il était advenu des brigands, il furent surement capturé.


Precautionneux, Jinchuu répondit la chose suivante en begayant, pour une meilleure illusion.


"Pourquoi je porte une sabre?
Eh bien, en fait, j'ai un peu ...honte dira t on.
Voyez vous, ici, j'ai une certaine notoriete sous le nom de Jinchuu le Menteur, ou encore Le maitre de l'Escroquerie, ou bien d'autre surnom metant en valeur mon art d'emboniner les gens et mon aptitude a leur faire acheter n'importe quoi.
Cela ne fait donc pas que des amis, et certain veulent se venger de moi, j'ai donc appris a me defendre.

Enfin, de la a dire que je sais me battre, il y a un monde, j'ai juste lu dans un livre d'un auteur inconnu les base d'un style de combat recemment creer.
Le style Yagyû comme il s'appele."

Le jeune homme regardai autour de lui, voir si le Vieux etait la, cherchant aussi vaguement si son arme avait ete recuperée, enfin, de toute facon, il s'en moquait un peu, il avait ete emporté par sa rage et avait massacré un Malheureux Ronin, et une telle prouesse guerriere lui donnait grand faim.
Il aurai voulu aller au restaurant pour manger un bout et se desalterer un peu.

Cette journée fut vraiment celle des embrouilles.
Surtout s'il averai que cet Homme etait Hijikata, il était donc encore loin d'etre tiré d'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hijikata
Admin
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 31/08/2007

Caractériques RPG
Clan: Shinsengumi
Grade: Capitaine
Gains: Inconnu

MessageSujet: Re: Du grabuge chez Le Vieux.   Lun 17 Nov - 19:48

Ahaha Hijikata rit interieurement en entendant les paroles du jeune homme. Il se prétendait lui-même escroc et en plus il lui mentait ouvertement. Depuis quand pouvait-on apprendre une technique dans un bouquin ?
La ride de contrariété sur son front n'avait toujours pas disparu.
Quand il vit le jeune homme s'agiter le fameux Jinchuu...Tiens Jinchuu ? Le nom de l'Assassin ? Drole de coincidence...Enfin, il savait à quoi ressemblait la Main de Dieu et ce n'était certainement pas ce gamin.
Bref, quand il vit Jinchuu s'agiter, il comprit bien vite qu'il s'inquiétait pour le Vieux et la gamine.

"Ne t'en fais pas, le Vieux est parti ramener la jeune fille chez elle, il n'a rien. Quand aux ronins, ils ont été arrêtés par les autorités."

Il entendit alors grogner le ventre du jeune homme. Un peu de distraction ne serait pas de refus pour le Capitaine. Il se leva donc et tappa sa pipe sur le rebord du trou afin d'en faire tomber le tabac au dehors.

"Tu dois avoir faim, je t'invite."

Il remit alors sa pipe dans son Kimono et s'appreta à sortir de la pièce. Attendant que le jeune homme se décide à le suivre, en direction de Naramachi.

_________________
"Il choisit d'être un démon face aux autres et lorsqu'il tuait ceux qu'il aimait, il pleurait seul dans la nuit..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinsenchu.forum-actif.net
Jinchuu Hirohaki

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 22/10/2008

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: Du grabuge chez Le Vieux.   Lun 17 Nov - 20:11

Ah, en voila une bonne nouvelle.
On l'invitait a manger.
Au diable le Shinsengumi et le Choshû, Jinchuu aime la nourriture, et il ne peut faire autrement qu'aimer quelqu'un lui offrant un repas.
Il aimait donc deja ce personnage.
Et puis, il avait arreté les Ronins et sauvé l'Vieux, ca suffaissait a l'rendre appreciable.
Et puis, il pensa aussi a quelque chose.

Il imagina, le coeur plein d'espoir que Hijikata, puisqu'il etait maintenant quasiment certain qu'il s'agissait de lui, lui propose d'entrer au ShinsenGumi.
Il n'en avait pas envie evidemment, mais il pensait que c'etait l'occassion revé d'en apprendre plus sur eux, quitte a se mettre en danger.
Passer du temps au Shinsengumi sans eveiller le moindre soupscon alors qu'on est en fait a l'ennemi, ca peut etre palpitant.

L'excitation du mensonge, tout ce qu'apprecier Jinchuu qui s'en était drapé depuis sa naissance.

Et puis, ca serai aussi l'occasion de voir quel sont les idées exactes de la milice Shogunale, et d'ainsi peut etre trouver un terrain d'entente commun au deux parties, réalisant ainsi le reve utopique qu'il partage avec Suou.
A savoir, sauver son Clan, mettre leur idéaux a execution, tout en evitant la guerre.
Il songea aussi vaguement qu'il serai possible de croiser sa Jeune amie envoyer en une quelconque mission d'espionnage, et son coeur en fremissait deja.

Il aurai droit a une bonne paye, et ca le comblait.
Finalement, rien ne pouvait l'arreter, si ce n'est le fait que Yoshida ne lui a jamais donner une telle mission.
Enfin, il supposa que si c'etait une réussite complete, ca ne le derangerai pas.
Il eviterai aussi l'autre taré d'Assassin comme ca, cloiter au Shinsengumi pour un certain temps.
Bref, que des points positifs.

Pensant subitement qu'ayant avouer etre un Escroc, Hijikata douterai quand a sa bonne foi sur les raisons de sa maitrise du sabre.
Il repondit donc ceci.



"J'arrive mon bon Sire, l'instant de prendre mes affaires, et je vous suis, je ne compte pas dormir ici ce soir."

Et il enfila son Kimono de rechange mis dans un sac dont il ne se separe pas et sorti de l'un des pans le dit livre d'apprentissage sur lequel il etait ainsi ecrit:

Un style, un art

Munenori Yagyû

Et il souria tirai un peu sur sa cicatrice dont il avait deja oublier l'existence.
Il rajouta


Oh ciel, comme c'est triste que d'étre borgne.


Arrow un bon retablissement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du grabuge chez Le Vieux.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du grabuge chez Le Vieux.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'urémie chez les chats âgés
» Flosi, le forgeron nain
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» URGENT! TJS PERSONNE PR 7 beaux vieux minous suite décès, 67

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chant Funèbre des Loups de Mibu :: Tokyo :: Naramachi-
Sauter vers: