Le Chant Funèbre des Loups de Mibu

1865, Ere Edo, Japon Féodal.Il éxiste deux grands clans qui s'opposent : le ShinsenGumi, un groupe armé au service du Shogun et le Chôshû, un mouvement impérialiste dont le but est de renverser le Shogun.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A la recherche d'un sabre

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kareki

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 31
Date d'inscription : 02/09/2007

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: A la recherche d'un sabre   Ven 14 Nov - 23:22

Kareki avait la journée de libre. Il décida d'aller en ville acheter un nouveau sabre. Le siens l'avait suivit depuis longtemps. C'était un sabre de manufacture simple. Il voulait quelques choses de mieux. Ainsi il pourrait marquer son nouveau départ dans cette nouvelle ville. Avec un peu de chance il pourrait faire graver son nom sur la lame comme sur le siens. Même si ce nom lui avait été donné en entrant dans le Chôchû, c'est tout ce qu'on lui avait donné jusqu'ici sans qu'il n'ait rien à faire pour l'obtenir.
Alors qu'il était en ville cherchant un bon armurier il remarqua qu'ici le choix était grand. Cela le changeait de la province. Il fit plusieurs boutique mais tout les sabres qu'il voyait était de mauvaise qualitée. Ses techniques demandait de la puissance et de la vitesse. Il avait besoin d'un sabre léger et solide.
Il put aussi admirrer les soieries. Les ouvrages étaient magnifiques mais il savait que tant qu'il serait combattant cela ne lui servirait à rien. La seule fois où il avait acheté des vêtements un tant soit peu luxueux il avait du les jetter car un ennemi l'avait taché de son sang. Les échoppes se succédaient, on pouvait vraiment trouver ce que l'on voulait à Tokyo. Les senteurs des épices lui donnait envi de tout gouter. Il prit sur son passage du tabac pour sa pipe.

Il fit plusieurs échoppes mais aucune d'elle n'avait de lames comme Kareki cherchait.
Il vit alors un samourai dans la rue. Celui-ci arborait un magnifique sabre. Il alla donc à sa rencontre pour lui demander où se proccurer de telles lames ici.
Arrivé à son niveau il lui demanda :

"Veuillez m'excuser mais je ne connais pas bien Tokyo. Je cherche un endroit où on peut acheter un katana. Pourriez-vous m'indiquer un magasin s'il vous plait."

Il savait qu'il ne pouvait rien de dire de l'utilité qu'il aurait de ce sabre. Le samourai pouvait être un membre du Shishen aussi bien que du Chochu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoshi

avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 13/11/2008

Caractériques RPG
Clan: Neutre
Grade: Assassin
Gains: 3 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Sam 15 Nov - 0:05

Ah, quel bonheur que de profiter un peu du beau temps. Aoshi allait enfin pouvoir en profiter pour redécouvrir Tokyo, constater les changements et prendre l'air.
Elle se balladait entre les avenues, découvrant de nouvelles échoppes avec des parfums toujours aussi agréables et des créations qui relevaient davantage de l'art que de l'artisanat.
Quel plaisir occulaire que le Japon. Finalement, elle devait bien admettre que ça lui avait manqué toutes ces couleurs, ces harmonies de saveurs, ces beautés exotiques, cette agitation...Elle repensa à l'Angleterre ou tout était terne, les hommes vêtues de costumes noirs, de hauts de formes, tous pressés et austères...Certes, ils ne l'étaient pas tous, mais jamais ce pays ne donnait l'impression magique du Japon.

Elle s'arrêta le temps de rallumer sa pipe, puis reprit sa route vers une petite échoppe ésotérique dont elle avait relevé les parfums d'encens. La vieille femme qui gardait l'entrée avait tout d'une diseuse de bonne aventure et semblait fixer les cartes d'un tarot divinatoire.
Elle allait lui adressait la parole lorsqu'un homme l'apostropha et l'interrompit dans son élan. Elle le considéra une première fois. Il n'avait rien d'un samourai de l'Etat, pas plus que d'un samourai tout court. Elle pensa donc qu'il s'agissait d'un vulgaire ronin, voyageant de ville en villes.

Il lui demandait où trouver un sabre dans Tokyo...Elle voulut lui répondre de regarder autour de lui, qu'il finirait bien par trouver un commerce à sa convenance...Mais elle se contenta de soupirer, tirant une fois de plus sur sa pipe.
Elle remarqua qu'il portait un interêt tout particulier à son propre katana et, posant la main sur son fourreau, entreprit de lui repondre.

"Navré, je ne suis pas d'ici non plus. Si vous souhaitez obtenir un sabre tel que celui-ci il vous faudra voyager un peu plus loin que les abords d'une ville aussi grande et agitée que Tokyo. Si vous souhaitez un sabre de qualité raisonnable, adressez-vous à n'importe lequel de ces commerçants..."

Elle s'arrêta soudainement pour réfléchir en se tatant le menton, puis finit par reprendre :

"Cependant il me semble qu'à deux rues d'ici se trouve un très bon armurier, cependant je ne sais pas si son commerce est toujours ouvert ou pas..."

Elle tapotta alors sa pipe sur le recoin d'une de ses ghettas et reprit sa route vers l'echoppe esotérique. Elle n'aimait pas qu'on se mette en travers de son chemin, quand bien meme ce ne serait que pour obtenir une information. Il pouvait bien faire beau, certaines questions trottaient encore dans sa tête. Elle voulait des informations au sujet de cette guerre qui fesait rage pour pouvoir l'observer de plus près. Et puis avec un peu de chance, soit on la payerait pour assassiner le Shogun, soit le Shogunat la couvrirait d'or pour aller saigner les chefs du Choshu...Quoiqu'il en soit, elle avait besoin de voir du sang couler, et ce n'était pas le moment pour qui que ca soit de venir entraver ses volontés...
Cependant, elle lança un dernier regard derrière elle pour observer la reaction du ronin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareki

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 31
Date d'inscription : 02/09/2007

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Sam 15 Nov - 15:59

Ce samourai était bien impoli. Il semblait prendre Kareki pour un vulgaire mercenaire.
Mais il avait besoin de ce nouveau sabre. Si il veut améliorer son style il doit possďer une arme capable d'encaisser la puissance de ses coups. Kareki prit la décision d'insister afin de voir ce que vallait vraiment le samourai.
Il vit l'échoppe vers laquelle le samourai se dirigeait. Voilà de quoi voir où sont les limites de ce samourai.
Kareki avait pris l'habitude d'énerver les gens pour mieux les connaitre, ainsi il pouvait savoir les défauts de ses alliés mais aussi de ses adversaires. Et en cas de combat la colère de l'ennemi lui permettait de garder le controle. L'école du den'kou impose un controle sans fin. La vitesse de léclair, la puissance du tonerre n'étaient accessible qu'aux hommes savant garder leur sang froid.

Alors de son calme habituelle il dit :

"Je comprend que vous ne compreniez pas ce qu'est un bon sabre. Je vois que vous etes plus intéressé par l'art divinatoire que l'art du sabre.
En effet ces passions de petites filles ne collent pas bien avec l'art du guerrier. Si j'ai besoin de savoir où je peux acheter des robes je vous le ferais savoir.
Néanmoint si vous désirez m'accompagner voir cet armurier, je pourrais alors voir si vous connaissez vraiment l'art du sabre ou si vous êtes un de ces touristes qui achètent des sabres pour la décoration de leurs demeures.
"

Il alluma sa pipe tout en regardant le samourai. La fumée devant son visage estompait ses trais. Cela faisant ressortir le noir de ses yeux, cela avait toujours son petit effet.
De toute manière son sabre était déjà bien suffisant pour combattre et personne ne voulait engager un combat au milieu d'une rue aussi fréquenté.
Il se retourna, toujours en attendant la réponse du samourai, pour montrer à son ennemi qu'il était en confiance. Il n'aimait pas montrer son dos à son adversaire potentiel mais il savait que cétait le meilleurs moyen pour montrer que l'on ne le craint pas.
Attendant la réponse de son adversaire, espérant le meilleurs, s'attendant au pire comme on lui avait appris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoshi

avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 13/11/2008

Caractériques RPG
Clan: Neutre
Grade: Assassin
Gains: 3 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Sam 15 Nov - 16:35

Elle l'avait visiblement vexé : reaction typique du ronin orgueilleux qui pense toujours qu'il pourra faire sa loi dans chaque ville sur laquelle il posera le pied.
Il prit alors la parole, elle l'écouta sans montrer la moindre emotion, le regardant juste par dessus son épaule, alors qu'elle avançait encore vers l'échoppe ésotérique. Mais lorsqu'il eut finit son petit monologue ridicule et prétentieux, elle s'arrêta net, remit du tabac dans sa pipe, l'alluma et tira une grande bouffée.

" Vous apprendrez qu'il ne tient pas à tout le monde de savoir se perfectionner non seulement dans l'art du sabre, mais aussi celui de la culture. Vous ne semblez être érudit en aucun de ses deux domaines."

Elle regarda une sublime geisha passer et s'inclina pour la saluer. La jeune artiste ne sut resister et il en émana un petit gloussement. Elle avait beau être une femme, elle ressemblait davantage à un beau jeune homme androgyne et forcément, elle attirait les femmes. Suite à ce petit évènement, elle reprit de plus belle.

"Cependant je me ferai une joie de partager un peu de mon savoir avec vous, il n'y a pas de raisons d'être égoiste dans ce cas de figure."

Et elle entreprit de reprendre sa route, sans même faire un signe au ronin. Elle tourna dans une petite ruelle qui débouchait sur une grande rue commerçante. Elle s'enfonça dans la foule, ne regardant pas si l'autre homme la suivait. Elle marcha sur quelques mètres en continuant de tirer sur sa pipe, la main droite toujours posée sur la garde de son Katana.
Au bout d'un moment, elle s'arrêta près d'une échoppe qui ne payait pas de mine. Une espèce de vieu boui-boui, près à tomber en ruine et attendit devant l'entrée. C'était là, rien n'avait changé. Jamais personne ne s'y aventurait sauf les samourais aguérris, qui savaient que le pauvre vieil homme à qui le commerce appartenait, était le meilleur armurier de tout Tokyo.
Elle continua d'attendre, saluant les jolies jeunes filles en Hakama, leur lançant un sourire charmeur et tirant sur sa grande pipe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareki

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 31
Date d'inscription : 02/09/2007

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Sam 15 Nov - 19:53

Kareki avait suivit le samourai, il était un peu surpris que le samourai ne se soit pas énervé en entendant les critiques de Kareki. Cela montrait un grand controle et certainement une grande force au combat. Il regarda l'échoppe, c'est exactement ce qu'il cherchait. Pas de décoration, juste de l'acier. En passant au niveau du samourai sans tourner la tête il dit :
"Je vous remercie"

Et il entra dans la boutique pour regarder les katanas. Il y avait de magnifiques lames. Certaines étaient de vrais chef d'oeuvres. Hélas il était un simple soldat et il n'avait pas les moyens d'acheter les plus beaux sabres. Mais au fond du magasin il vit un sabre qui lui convenait. Celui-ci n'avait aucun décoration. On aurait même dit que le vendeur aurait voulu le cacher.
Mais Kareki voyait quelques choses dans ce sabre. Il le prit. Il était bien plus léger que le siens et on pouvait voir que l'acier était de bonne facture. L'arme était plutôt bien équilibrée et bien proportionnée.
Il se tourna vers le samourai qui était dehors regardant passer les gens et il dit :
"Puis-je vous demander votre avis ? Ou bien me feriez-vous l'honneur de quelques passes afin d'essayer ce sabre ?"

Puis il se tourna vers le vieil homme :
" Je suis sur qu'il y a un endroit ici où nous pouvons nous essayer."

Le viel homme : Oui il y a une salle en haut où vous pourrez essayer ce sabre.

Celui-ci avait su garder son calme. Le samourai avait montré plus tôt qu'il avait un certain contrôle propre à l'entrainement au sabre. Il espérait pouvoir essayer le sabre. On ne connait vraiment une arme que lorsque nous l'utilisons. Nous savons à ce moment là si elle est adapté à notre style.
Et puis il voulait savoir ce que vallait ce samourai au combat. Il était toujours intéressant de voir d'autres techniques. On pouvait apprendre beaucoup en combattant même si ce n'était pas pour tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoshi

avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 13/11/2008

Caractériques RPG
Clan: Neutre
Grade: Assassin
Gains: 3 ryos

MessageSujet: a   Sam 15 Nov - 20:19

Aoshi fut surprise par les propos du Ronin. Il voulait à présent se battre ? Et bien cela tombait bien. La lame de la jeune femme lui donnait l'impression de se rouiller lorsqu'elle ne s'en servait pas pendant plusieurs jours. Bien sur ce n'etait qu'une impression, mais soit, elle était avide de sang et de combat. C'était ainsi.

Elle décida donc d'entrer dans le magasin. Elle salua le vieil homme. Elle le connaissait assez bien, elle lui avait acheté plusieurs armes blanches de courtes portées autrefois, lorsqu'elle travaillait pour les grands, dans les champs de bataille avec d'autres assassins. Le vieil homme la reconnu tout de suite et s'inclina aussi bas qu'il put, à la mesure de son respect pour elle. Elle le fit se relever d'un geste de la main, lui faisant signe qu'une telle reconnaissance n'était pas nécéssaire, pas plus que des manières insignifiantes pour elle.

Il les précéda à l'étage, afin de leur montrer le chemin vers la salle d'entrainement. Il semblait plutôt inquiet, quelques gouttes de sueurs laissait paraitre son ressentiment à l'egard d'Aoshi. Il ne connaissait pas son nom, mais il savait qui était la "Main de Dieu" et il ne voulait empiéter sur ses plates bandes.
Il leur ouvrit donc la grande salle de combat pour qu'ils s'essayent. Contrairement à ce qu'on aurait pu penser de prim' abord en voyant la boutique, cette salle était préservée dans un état parfait. Très lumineuse et assez grande, elle s'étalait sur toute sa largeur, recouvert d'un beau plancher de bois stylisé : absolument parfait pour l'entrainement et le combat.

Aoshi enleva tout ce qui pourrait la gener de son Hakama et le posa à terre, près des murs de la salle. Cela se composait en tout et pour tout d'une pipe, une bourse et de quelques rubans pour attacher ses longs cheveux. Elle sortit ensuite deux longues bandelettes. Elle en enroula une autour de sa main droite, l'autre autour de la gauche. Elle les serra ensuite avec les dents. Cela garantirait une meilleure tenue de la garde de son épée.
Elle remercia le vieil homme d'un signe de la tête et lui indiqua qu'il pouvait dorénavant disposer.
Elle ne dit pas un mot.

Elle alla vers le fond de la salle et se mit en position défensive, les jambes assez écartés, la droite en avant, son bras gauche en arrière, le droit non loin de la garde de son katana. Elle était prète et son regard ne la trahissait en rien, froid, fixant son ennemi.
Elle attendait qu'il ouvre le combat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareki

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 31
Date d'inscription : 02/09/2007

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Sam 15 Nov - 20:40

Kareki se plaça à l'autre bout de la pièce. Cette pièce était magnifique, digne d'un palais. Il avait l'habitude de s'entrainer en extérieur dans des endroits beaucoup plus simple que celui là. Il posa son ancien sabre le long du mur et il prit l'autre à la main. Il voyait que son adversaire attendait l'attaque. Il regarda sa posture afin de décider la meilleurs attaque possible. Il prenait son temps, le combat n'avait pas commencé. Il cherchait l'erreur, la petite faille qu'il pourrait exploiter. La posture semblait correcte.
Il faudrait donc la briser. Kareki avait pour lui la puissance. Plus grand et plus fort que le samourai il pouvait briser sa garde.
Il prit la décision d'attaquer le sabre de son adversaire. Il devait le faire sortir en l'esquivant car la puissance du coup que cela produira ferait perdre son avantage à Kareki si il essayait de la contrer. Une charge à longue portée, sans essayer d'atteindre le but. Juste pour faire sortir ce sabre de son foureau et sans prendre de risque.
Il mit la main droite en avant, penchat son corps en arrière en tenant son sabre de la main gauche. D'un geste ample il posa la lame la main droite qu'il pointait vers son adversaire. Et il chargea.
À quelques pas de l'adversaire il sauta et tandit son sabre vers l'avant tout en ramenant son bras droit. Il attendait que son adversaire sorte son sabre pour dévier le coup. C'était la seule façon de l'arréter. Il savait qu'il ne devait pas essayer garder sa trajectoire. Dès que les lames se toucheraient il faudrait suivre le mouvement pour préparer le coup suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoshi

avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 13/11/2008

Caractériques RPG
Clan: Neutre
Grade: Assassin
Gains: 3 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Sam 15 Nov - 20:57

Aoshi prit un léger élan face à l'attaque de Kareki. Elle savait pertinemment ce que le Ronin essayait de faire. Contre toute attente, elle appuya son pied gauche contre le mur derrière elle, fit une legere flexion et glissa sur le sol de la salle, passant ainsi entre les jambes de Kareki. Une fois de l'autre côté, les positions inversées, elle reprit sa position défensive initiale et attendu le second coup. Il était bien évident que se poser en davantage dès le debut du combat, c'est à dire dos au mur, bloquée, sans issue et liberté de mouvement était une ruse pour ensuite être dans une meilleure disposition.

Elle regarda du coin de l'oeil la surface de la salle pour voir quelles techniques elle pourrait utiliser sans faire trop de grabuge. Le Ronin semblait utiliser beaucoup de puissance, il devait donc miser sur la force. C'était peine perdue. Tout ce qu'il reussirait à faire, c'est briser la jolie lame de manufacture sur son katana, bien plus solide. Au mieux, il serait ébréchée, au pire, en mille morceaux.

Elle commençait à se demander jusqu'où irait le combat. Le Ronin semblait determiné et elle ne voulait pas tuer un homme à peine revenue à Tokyo. Ca serait beaucoup trop dangeureux si les forces de l'ordre apprenait qu'elle était à nouveau ici et elle ne voulait pas être responsable d'un nouveau carnage. Elle était venue ici en observateur et elle profiterait des combats de rue, la nuit, entre Choshu et Shinsengumi pour utiliser sa lame.

La prochaine attaque risquait d'être la dernière pour le Ronin avant d'être mis à terre. Si elle avait ouvert la danse, il serait deja mort. Elle avait pu observer de nombreux défauts et failles dans sa technique et elle comptait bien s'en servir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareki

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 31
Date d'inscription : 02/09/2007

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Sam 15 Nov - 21:35

Kareki retomba légèrement sur le parquet. Il prit son temps pour se retourner comme il savait que son adversaire de l'attaquerait pas de dos.

Le samourai décidait d'utiliser la vitesse et la technique, c'était bien vu. Il pouvait voir que le samourai n'était pas un débutant. Kareki se retrouvait prêt du mur. Il devait donc attaquer pour ne pas se laisser enfermé.

Kareki connaissait à ce moment là mieux son adversaire. Il venait d'entendre le tonerre mais il ne connaissait pas encore l'éclair. L'avantage de cette technique était qu'elle se complètait à elle même. Il pouvait placer des coups très puissants mais aussi des coups beaucoup plus rapide et ceci de façon aléatoire comme tombre la foudre, imprévisible.

Le derniers était un coup de puissance. Cela donnait toujours une impression brouillon car il fallait regrouper toute ses forces dans un points très précis donc les autres parties du corps étaient moins controlées.
Maintenant l'éclair. Il décida de rentrer la lame dans son fourreau et de se placer de la même façon que son adversaire.

Il prit son élan vers sa cible.
Le coup devait être rapide. Assez pour surprendre l'adversaire. Il s'attendait à de la puissance, pas à autant de vitesse. Dans tout les cas ce nouveau sabre était magnifique. Léger et équilibré, il avait déjà testé tout ce qu'il voulait savoir même si il n'en avait pas encore le plein controle.

Mais avant d'atteindre son adversaire il vit quelqu'un rentrer. Il s'arrêta nette et regarda qui venait là. Il vu Jinchuu entrer dans la salle. Il renguaina son sabre sans se soucier de son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinchuu Hirohaki

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 22/10/2008

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Sam 15 Nov - 22:17

"Lorsque Jinchuu se reveilla, il était toujours dans le jardin.
Apres s'etre longuement prelassé, et discuter avec un camarade quand a leur mission du jour, il avait compris qu'aujourd'hui, le repos était privilegier, ca tombait bien, il avait parlé jusqu'a tard la veille, et sa nature blasé reprennait ses droits.

Il se trainait donc, a droite et a gauche dans les rues toujours autant animés de Tokyo, il s'arreta a un stand de poulpe grillés ou il en pris deux brochettes, s'arrete acheter un bro de Saké qu'il vida en déambulant dans les allées parfumé d'encens et de la sainte odeur de la pitence.

Il avait l'impression de vraiment se degourdir pour la premiere fois depuis longtemps.
Il apercu un homme qui essayait d'escroquer une personne innocente dans la rue.
Il la deconseilla a son passage d'acheter ce que lui proposait ce charlatan, c'etait une reproduction, il lui donna une adresse qu'il lui recommanda chaudement.
En fait, c'était la localisation de sa propre echoppe qu'il avait donner, son père adoptif y pratiquait encore la plus simple des escroquerie et Jinchuu avait encore droit a des parts, mieux valait s'assurer qu'il y ai des clients.

Enfin, ca lui rapella le Viel Homme avait qui il avait autrefois travaillé, dans une petite allée, peu fréquenté.
Il voulu lui rendre visite.

Ainsi il arriva a l'enseigne et se permis d'entrer.
Lorsque l'homme le vit, il le reconnu immediatement:


-"Jinchuu, Comment allez vous toi, ton vieux pere et les affaires?"

-Mon bon Monsieur, cela fait bien longtemps que je n'ai plus escroquer personne, je suis un grand guerrier maintenant.
Mais parlons plutot de vous? Votre commerce marche bien?"

Evidemment, Jinchuu avait tendance a en rajouter, mais bon, on l'aimais comme ca apres tout, il posa son becher de Saké dont il restait tout juste un quart, sur la table d'échange.
Couci couca lui avait repondu le vieillard, mais il rajouta quelque chose:


"- Ah, et il y a quelques minutes, un Homme a acheter cette arme, tu sais celle que tu m'avais ramené, il y a longtemps, celle pas tres belle que j'ai restauré."
"-Vraiment? C'est pas possible, il faudrai etre crétin pour ne pas voir qu'elle ai completement émoussé et impossible a réaiguiser, la lame va cassé si on tente quoi que ce soit. Sais tu ou il se trouve que j'la recupere?"
"Oh oui, il est a l'étage, en train de combattre avec un Assassin pour l'essayer, j'ai rien osé lui dire tu pense, ca fait marché mon buissnes de vendre des truc pareil a un tel prix hahaha Monte donc, tu le verra..."

Jinchuu ne se fit pas prier et il monta les escaliers, d'une alure un peu plus bondissante qu'a l'ordinaire, il voulait vraiment voir la tête de cet abruti.
Et lorsqu'il franchit la porte, il vit Kareki, l'arme en question en main, il cria la main a coté de la bouche comme pour augmenter le volume:


"Hey le Vieux, je retire mes propos mes propos sur ce pretendu cretin , c'est un homme treeeeeeees intelligent."

Vous noterez l'ironie sur le "tres", le vieil homme intrigué montait deja les escaliers a son tour

"Mais Jinchuu, pourquoi un tel changement d'avis?"

Le jeune homme s'approcha de son ainée et lui chuchota quelque mots a l'oreille

"Parce que je le connais et s'il apprends, il va me saigner, ne lui disons rien veux tu?"

Le vieil homme eclata de rire et redescendit pour sa remettre a ses activités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoshi

avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 13/11/2008

Caractériques RPG
Clan: Neutre
Grade: Assassin
Gains: 3 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Sam 15 Nov - 22:43

Aoshi se redressa elle aussi. Elle reprit ses diverses affaires et les remit dans son Hakama, sans mot dire. Elle enleva les bandelettes sur ses mains et entreprit de partir. Mais quelque chose la fit stopper net."Jinchuu",il l'avait appelé "Jinchuu". Elle serra les dents. Jinchuu c'etait la Main de Dieu, sa technique de combat, c'était aussi son nom sur le terrain, en tant qu'assassin.
Elle n'aimait pas, mais alors vraiment pas du tout ça.
Elle observa le nouvel arrivant, face à elle, ses yeux d'emeraudes perçants, fixés sur la tête du jeune homme. Il avait l'air simple d'esprit, trop pour porter un nom pareil. Ca l'enervait, ça la mettait en rogne. Son orgueil, son honneur, prennait un coup.
Cependant elle ne dit rien, pas plus qu'elle ne fit un acte inconsidéré.

Mais l'envie de sang se fit plus forte. Alors elle prit les devants. Elle s'adressa au vieil homme.

"Donnez lui une bonne arme, une de votre création, une avec laquelle il pourra se battre sans que j'ai besoin d'esquiver pour ne pas briser la lame."

Le vieillard fit ce qu'elle demanda. Hors de question pour lui de se refuser à ses ordres. Il descendit aussi vite qu'il put pour chercher une arme digne de ce nom. Aoshi la prit, la sortit de son fourreau et verifia son alignement, son poids et la signature en dessous de la garde. Ceci fait, elle la rengaina et la lança à Kareki. Elle fit signe au vieux de partir. Il détala comme un lapin. Il leur avait joué un sale tour et maintenant il avait plutôt interêt à filer droit si il ne voulait pas finir en sushi.

Il ferma la porte derriere lui et laissa Jinchuu avec les deux Ronins.
Elle se remit en position défensive, attendant que Kareki lance l'attaque.
Elle savait que pour lui c'était peine perdue, mais elle avait envie de se battre, quand bien même elle savait d'avance qu'elle en sortirait vainqueur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareki

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 31
Date d'inscription : 02/09/2007

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Sam 15 Nov - 23:19

Son adversaire avait l'air vexé mais pour qutant en colère. Il avait repris sa garde, fermé comme un mur de roche. Sa détermination était grande, il espérait juste que le samourai se souvenait qu'il était là pour essayer un sabre. la contre-façon l'avait aussi vexé, il n'avait pu voir les défauts dans l'acier. au moins il aurait une raison pour négocier le prix de son sabre. Il se demandait si Jinchuu allait essayer de s'échapper ou venir l'aider au combat. L'adversaire avait l'air sur de lui, trop sur pour que ce soit de la simple folie. Il savait qu'il avait devant lui deux samourais et il ne craignait pourtant pas de les combattre. Kareki ne savait pas si il devait prendre part à ce combat. La colère n'était pas contre lui. Il ne savait pas pourquoi le samourai avait l'air aussi contrarié. de toute façon le samourai ne les laissera pas partir donc autant prendre les devant.

Alors Kareki leva les bras comme il l'avait fait face au shinobi. Il regarda Jinchuu et lui dit :

"Te souviens tu de la dernière fois que tu as vu tomber la foudre ?"

Puis il pensa :
*J'espère qu'il ne pense pas météo à l'heure qu'il est.*

Cette attaque était très puissante, elle combinait la puissance et la rapidité. Il fallait être deux car en revanche elle offrait un moment durant lequel le samourai était sans défense. Il devait donc faire confiance à Jinchuu même si celui-ci n'avait pas de grandes capacités pour se battre. Si contre le shinobi cela avait marché il n'était sur que Jinchuu puisse réussire à occuper cet adversaire assez long. Mais il devait le tenter.

Il se tenait les bras en l'air en attendant que Jinchuu vienne se placer. Pendant que Jinchuu occuperait l'adversaire par des attaques rapides, lui devrait se placer et abattre son sabre comme les cieux déchainent la foudre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinchuu Hirohaki

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 22/10/2008

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Sam 15 Nov - 23:40

La question posé par Kareki était pas tres claire dans l'esprit de Jinchuu, il comprennait bien ce qu'il sous entendai, mais il ne pouvait mettre cette technique en pratique ici, car premierement, c'est un lieu d'achat et de detente, et deuxiemement, il savait qui se tenait en face de lui, n'oublions pas qu'il a travaillé ici.
Il pris la parole, mais contre toute attente c'est a leur oppossant qu'il s'adressa.


"Excusez moi, mais je ne tiens absolument pas a me battre contre vous, je sais qui vous êtes, j'etais present lors de votre premiere visite.
"La Main de Dieu".
C'est pour cela que vous êtes irrité n'est ce pas? Le fait que votre titre soit usité pour le prénom d'un médiocre de mon espece.
Mais il y a un compromis, mon nom est Hirohaki, vous pouvez m'appeler comme ca non? Ca vous restiturai tout votre prestige."

"Votre réputation vous precede, et je ne tiens pas a perdre ma tête inutilement. Et puis, je ne suis pas un cruel barbare comme vous deux moi, je ne sors en possesion de mon arme que lorsqu'une j'execute une mission, autrement, je ne suis que Jinchuu, l'escroc de renommée dans une majorité des échoppes, je n'aime pas la violence gratuite.

Que diriez vous de dissiper le malentendu autour d'une bonne tablée payé de ma poche?"

Kareki semblai un peu inquiet a l'idée du combat qui les attendait, mais Jinchuu savait qu'il pouvait compter sur ses connaissance pour eviter une boucherie inutile.
De toute facon, il venait de promettre a Suou de pas se faire tuer, il serai bien triste de mourir maintenant, autant le dire tout de suite, il est inconcevable pour lui de mourir maintenant.


Dernière édition par Jinchuu Hirohaki le Dim 16 Nov - 0:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoshi

avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 13/11/2008

Caractériques RPG
Clan: Neutre
Grade: Assassin
Gains: 3 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Dim 16 Nov - 0:11

Aoshi fit mine de ne rien entendre au discours de Jinchuu et se concentra sur son combat.
L'autre homme ne semblait pas vouloir se défaire de son adversaire. Tant mieux, elle ne fléchirait pas non plus.
Il lui fonça alors dessus, une attaque quasi-similaire à la première, mais cette fois-ci, avant beaucoup plus de force. Il la coinçait ainsi contre le mur. Il devint donc inévitable pour Aoshi de sortir son arme. Lorsqu'il commença à lui retomber dessus, elle sortit son Katana de son fourreau à l'horizontal, ce fut comme si le temps s'arretait pour les deux combattants et Kareki eut le temps de lire les Kanjis de "La Main de Dieu" sur la lame. Cependant, bloquer l'attaque uniquement aurait été inutile vu la force de frappe et elle fut contrainte de flechir sa jambe contre ses côtes pour mettre un enorme coup de pied dans le ventre de son adversaire.

Il alla voler droit dans le mur. Elle pensait qu'il allait le heurter, mais visiblement, la pièce n'était pas aussi solide qu'elle semblait l'être et l'homme traversa le mur, pour retomber, Dieu merci [owi dites merci à Aoshi] sur la deventure d'une des echoppes, plus bas et finir sa course en douceur, par terre.
Le fracas et les dégâts ameutèrent nombre de gens dans la rue et elle put voir Kareki se mettre sur son séant, encerclé par les passants. Il était sain et sauf. Tant mieux, elle ne voulait pas d'ennuis.

Elle se retourna ensuite pour venir face à Jinchuu. Elle s'approcha et continua encore d'avancer face à lui, l'obligeant à reculer et à se trouver dos au mur, sans issue. La lame sous la gorge. Elle posta ses yeux sans expression, sans pitié, sans sentiments quelconques dans ceux du jeune homme.

"Vous semblez savoir beaucoup de choses...Et vous parlez trop. Ma réputation me précède, certes...Mais si jamais j'apprends à tout hasard que les grands de cette ville sont au courant de mon retour. Craignez que je ne sévisse car vous serez la première personne que je viendrai tuer."

Sa voix était calme, rauque, effrayante, monotone. Elle serrait encore les dents, on pouvait voir la difficulté qu'elle avait à maintenir la lame à une distance raisonnable de la gorge de Jinchuu. C'était tentant, trop tentant. Elle remis alors sa lame dans son fourreau.

Le vieux apparut alors, agité, nerveux, inquiet. Il regarda Aoshi qui n'en avait que faire et prit la parole.

"Ma salle ! vous avez détruit ma salle ! J'exige un remboursement !"

Aoshi se tourna vers lui, avec ce même regard : celui de l'assassin. C'etait ce qu'il y avait de plus effrayant en elle, ses yeux.

"Vous n'êtes pas en mesure d'exiger quoi que ca soit."

Le vieillard se mit alors à trembler de tout son corps et begaya.

"Bi...bien sur...Il ...Il n'y a aucun...aucun probleme..."


Aoshi s'approcha alors de lui, les bras le long du corps, à pas lents.

"Et pour le mauvais tour que vous nous avez joué, offrez à mon adversaire la lame qu'il vient d'utiliser. C'est la moindre des choses."

Elle n'eut pas besoin d'ajouter un mot, et descendit les escaliers.
Le vieux s'effondra alors à genoux, en pleurs. Ce n'était pas tant les dégats occasionnés qui le firent réagir ainsi, mais la peur. Il voulu remercier tous les Dieux [owi remerciez moi xD] de l'avoir épargné.
Car on disait de La Main de Dieu que jamais elle ne laissait un être vivre sur son chemin.

Quand Aoshi fut arrivé en bas, elle sortit du magasin, écarta quelques personnes qui lui bloquaient la route et s'approcha de Kareki. elle lui tendit la main pour l'aider à se relever.
Elle remplit ensuite sa pipe de tabac avant de l'allumer et d'en tirer une bouffée.

"Navré pour la gêne occasionnée, je ne pensais pas que les murs de cet endroit étaient si fragiles. J'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur. Et pour m'excuser, j'aimerai vous offrir un repas."

Elle tourna alors les talons et commença à marcher, faisant signe à la foule de s'écarter. Mais avant de partir, suggérant à son adversaire de le suivre, elle tourna la tête et parla par dessus son épaule.

"Au fait, vous pouvez garder le Katana, je me suis arrangé avec le commerçant."

Puis elle continua son chemin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareki

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 31
Date d'inscription : 02/09/2007

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Dim 16 Nov - 0:41

Kareki se releva. La chute avait était douce. Il ne souffrait pas. Il en avait vu des biens pires lors de ses entraînements en montagnes. En revanche il était surpris par la puissance du samourai. c'est la prenière fois pour lui qu'il voyait quelqu'un arréter la foudre aussi aisément. Il n'avait même pas tremblé pourtant on dit que la puissance du coup aurait briser une montagne.
"Pour un si petit gabati il envoie du lourd, ses techniques sont impressionantes, je dois en apprendre plus pour pouvoir rivaliser. Je ne savais pas à quoi ressemblait la main de Dieu, je le croyais loins d'ici. Je dois lui demander de suivre ses enseignements."

Par le trou béant qu'il avait fait en traversant le mur il pouvait voir Jinchuu. Alors il cria :
"Récupères mon ancien sabre et viens nous rejoindre, je viens de gagner un repas gratuit."

Il n'etait pas choqué par le combat qui venait d'avoir lieu. Il savait qu'il avait une certaine puissance mais que la main de Dieu était largement au dessus de lui. Son maitre lui avait dit que la foudre venait de l'école de la main de dieu mais que le style était loins d'être aussi puissant. Il se souvenait très précisément des mots de son maitre :

"La foudre sort de la main de dieu mais n'est qu'un simple aperçu de ses talents."

Kareki ne savait pas qu'il aurait un jour l'occasion de comtempler la puissance de la main de Dieu, il ne pouvait laisser passer l'occasion. Alors sans attendre Jinchuu il ramassa son nouveau sabre et il suivit le samourai. Les gens le regardaient partir mais il ne s'en souciait guere. Il le rattrappa et il dit :

"Mon nom est Kareki et je dois vous demander certaines choses. j'espère que j'aurais mes réponses durant ce repas. Je crois que nous ferions mieux de manger un peu plus loins. Ce quartier est bien trop agité à mon avis. Je ne savais pas qu'à Tokyo autant de choses pouvaient tomber des toits."

Il espérait qu'il pourrait apprendre avec cet homme. Car rare sont les gens qui peuvent bloquer et contrer la foudre aussi facilement et il se devait d'être imparable pour pouvoir retrouver son passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinchuu Hirohaki

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 22/10/2008

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Dim 16 Nov - 1:09

Notre jeune flaneur n'avait pas vraiment apreccier les manieres de l'Assassin.
On disait de lui qu'il était cruel, mais de la a s'imaginer un tel monstre, il en venait même a se demandait si Hijikata le Démon ferai le poids.
Enfin, la question n'était pas la.
Qu'est ce qu'il faisait ici? Rien n'aurai du le faire revenir, on le disait avide connaitre le monde, c'est si nul que ca ailleurs?
Pendant un instant une douce pensée l'effleura
Peute etre qu'il s'etait fait mettre a Terre et qu'on lui avait dit "Retourne dans ton pays l'Asiatique!"
Mais seul le rêve pouvait etre aussi doux, et Jinchuu le savait, enfin, pour l'heure, il n'etait pas du genre a laissé un homme dans l'embarras avec un trou béant dans l'mur lui, a la difference de certain , il ne citera pas de nom mais il le pensait assez fort
"Hey merci Collegue, j'suis pas ton chien" qu'il aurai voulu lui dire mais bon.

Ainsi donc, il s'agenouilla devant son ancien maitre d'apprentissage:


"T'es fais pas mon Vieux, j'vais l'remettre a sa place cet Assassin de Pacotille! Allez viens Pépé, on va reparer ce mur, tu peux pas laisser ca comme ca."

Jinchuu retroussa ces manches, et commenca a tailler la pierre, il la decoupa de maniere a ce que le trou soit regulier, il alla dans l'echoppe en face pour s'y procurer un bon bois, solide, et quelque morceau de verre.
Il confectionna une fenetre fantaisiste de son cru.
Le vieil homme semblai..... ravi.
Enfiin , il regrettai son ancien mur, mais il ne put s'empecher d'etre reconnaissant tout de même, et puis, cette horrible vitre pourra servir d'attraction, les gens curieux viendront et en echange de quelque Ryos il pourra conter son histoire.
Tout les moyens sont bons pour s'enrichir.
Le grand père, montrant sa gratitude demanda s'il pouvait se rendre utile.

Jinchuu s'assit en tailleur, face a sa création et observant le ciel, il reflechit, longtemps ou pas, il ne le savait pas, trop perdu dans ces pensées.
Il ferma les yeux et susura "Pardon Mademoiselle Suou, je ne vous garanti pas de survivre".
Il se releva rapidement et dis au gérant du magasin:


"Oui, tu peux te rendre utile, trouve mon père, et dis lui que la main de Dieu est de retour, ensuite revient ici et attends, l'Assassin va peut etre venir ici......Pour tuer, mais rassure toi, j'eviterai que ca arrive."

Le vieux s'etait ressaisi depuis

"T'en fais pas, j'ai foi en toi, t'es un bon gamin, et je sais que tout se passera, fais moi confiance, je previens ton Pere!"

Ainsi, Jinchuu pris l'arme de Kareki, la passa dans son Kimono actuel, taché par le travail manuel qu'il avait fait et fit cap sur le restaurant, du moins , sur les restaurants, et apres de longue recherches, il apercu l'Assasin assis a une table avec Kareki.

Il entra en courant, en faisant un vrai barouf comme une dizaine d'elephants, il etait remonté le Gamin, il pointa du doigt et pris une mine renfrognée. En réalité, il s'amusai, mais il voulait pousser l'exicitement loin, pour pouvoir enervé l'Assassin.


"Toi! J'ai des choses a t'demander, et a te raconter, j'te previens tout d'suite, essaie pas d'me tuer ca sert a rien, tu serai perdant, car je cache un atout, un atout de poid, si tu m'ecoute, je te dirai de quoi il s'agit, de plus mes infos peuvent t'interessé."


il avait tout prononcé tres vite, pour ne pas laisser le temps a l'Assasin de le tuer, pourtant, la lame était deja sous sa gorge, mais il rajouta immediatement:

J'peux te trouver du boulot, je sais peut etre pourquoi tu es revenu, le mal du Pays non?
Et puis, tu es ensuite revenu sur Tokyo, car tu as appris? La rebellion n'est ce pas? Ca t'excite tout ca non? Tu en veux du sang hein?
Alors uis moi, j'ai de quoi satisfaire ta soif, des informations sur le Choshû.
Et n'espere pas me soutitrer les informations puis me tuer.
Le vieux est au courant de ton retour, et il te connait, il s'est enfui, evidemment, pour toi, retrouvé un viellard n'est pas choses difficile, mais retrouvé des gens que tu ne connais pas est plus difficile n'est ce pas?
Il a surement deja mis mon pere au courant, et si je ne reviens pas le voir, le vieux devinera que je suis mort, il previendrai le Shinsengumi, et tu signerai ton arret de mort.
Alors, tu veux toujours trancher?"

Dans le doute, Jinchuu ferma quand même les yeux, il voulait pas voir son corps tandis que sa tete tomberai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoshi

avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 13/11/2008

Caractériques RPG
Clan: Neutre
Grade: Assassin
Gains: 3 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Dim 16 Nov - 1:44

Aoshi continua de marcher. Elle ecouta Kareki. Lorsqu'il eut fini de parler, elle lui répondit en bonne et due forme.

"Si vous avez des questions, j'y repondrai dans la mesure du possible"

Il etait bien évident que des informations, elle ne pouvait pas en fournir et elle était curieuse de savoir ce dont il voulait lui parler.
Elle rentra dans un petit restaurant qui ne payait pas de mine, adjacent au quartier de Shimabara.
Elle s'installa à une table et invita le Ronin à s'asseoir en face d'elle. Lorsque la serveuse arriva, elle prit commande et attendit que Kareki fasse de même.
Elle n'était pas pressée qu'il entame son interrogatoire et ils avaient tout le temps nécéssaire pour discuter.
Ils furent servis rapidement et la serveuse ne put s'empecher de glousser lorsqu'Aoshi la remercia pour son service et lui donna un petit pourboire.

Soudain, un terrible ram-dam vint interrompre le calme du repas. Elle savait d'ores et déjà ce qui les attendait. Jinchuu déboula. Il parla très vite, comme pour esquiver ce qu'elle pourrait lui faire.
Elle songea un instant à lui couper la langue et à lui faire manger.
Autant son compagnon se fesait agréable, autant lui était d'une lourdeur sans nom et surtout d'un sans gène et d'un bavard qui risquait à chaque instant de lui couter la vie.

Lui aussi avait des questions à lui poser...Et bien, c'etait la journée, il faut croire...Mais elle savait d'avance que ses questions seraient bien moins interessantes que celles de Kareki.
Il était assez prétentieux pour oser lui proposer du travail. Elle n'avait besoin de personne, lorsque les hauts placés des deux clans apprendraient son retour, ils s'arracheraient ses services. Ce sera au plus rapide et au plus offrant. Le mal du pays ? Si on veut, elle avait déjà tout vu et elle était revenue aux sources. La rebellion ? Elle n'avait que faire des informations d'un sous-fifre, elle trouverait ses propres connaissances. Du sang ? Si il continuait sur cette voie, ca serait le sien qui coulerait, sur le moment.
Et elle n'avait pas besoin non plus d'attendre d'avoir obtenu des informations pour mettre un terme à sa vie. Retrouver un inconnu ? Il avait été assez stupide pour lui donner son nom et par la même celui de la personne qu'il faudrait tuer en cas de besoin...Quelle imprudence...
Il ferma ensuite les yeux, signe de l'attente d'un eventuel coup de lame.

Aoshi eut un sourire en coin. Il était risible, ridicule.
Elle reprit un tempura et fit signe au jeune homme de s'asseoir à côté de Kareki, face à elle.
Elle garda son silence habituel, ses yeux de poison rivés sur ses deux invités, impatiente d'entendre ce qu'ils avaient à dire, à demander ou à expliquer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareki

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 31
Date d'inscription : 02/09/2007

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Dim 16 Nov - 2:09

Kareki suivit l'assassin jusqu'au restaurant. Peut après le début du repas il entendit le vacarme. Sans se retourner il put comprendre que c'était Jinchuu. Il commençait à en avoir l'habitude.
Il écouta le speech de se derniers en se demandant vraiment ce qu'il croyait être. Dans les minutes qui suivaient l'assassins aurait pu tuer tout les gens qui avait connaissance de sa présence ici. Et ainsi Jinchuu mettait en danger tout les gens présent dans le restaurant. Jinchuu ne voulait pas tuer mais avait-il conciense qu'il pouvait donner une raison pour tuer ?
Kareki regarda Jinchuu fermer les yeux en attendant la réponse de l'assassin. La peur se lisait sur lui, c'était peut être ce qui le sauverait.
le plus gênant dans tout cela c'est que Jinchuu avait imterrompu la discussion. Kareki ne voulait pas faire savoir qu'il allait demander à l'Assassin de devenir son élève. En effet Jinchuu parlait trop.

Après qu'elle lui ordonna de s'assoir Kareki prit la parole :

"Ce que je voulais vous dire, je vous le dirais après car cela ne regarde que nous.
En revanche je veux bien entendre ce que Jinchuu a à dire. Car saches Jinchuu que quand tu parles de donner des informations sur le Chôchû je suis toujours interessé.
Mais n'oublis pas que si cet homme peut de tuer, j'en suis aussi capable. Merci en tout cas d'avoir récupéré mon ancien sabre, il m'a était donné par mon maitre à la fin de mon enseignement et j'y tiens beaucoup. Il porte sur lui la seule chose que l'on m'ai jamais offert.
Maintenant je t'écoutes.
"

Kareki continua de mager tout en écoutant ce que Jinchuu disait. son art était la parole mais il lui semblait que Jinchuu devrait penser à distribuer son art avec plus d'attention.
Maintenant il voulait savoir ce qu'il avait à dire car les informations qu'il pouvait donner pouvait les faire tuer tout les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinchuu Hirohaki

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 22/10/2008

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Dim 16 Nov - 2:45

Maintenant que son objectif était atteint, il hésitai, la moindre des paroles devrai être peser, plus de provocation stupide, laissant croire a un etre pathetique.
Il faudra maintenant jouer la carte de la finesse, des evocations, peu explicite, mais suffisamment pour convenir.
Il avait eviter la mort, et il ne la risquerai pas tant qu'il serai en ce lieu.
De toute facon, il avait prevu une issue de secours, il n'est pas inconscient.
Quand on tente un coup si brutal, il faut etre precuationneux, sinon, on court droit au devant de la fin.

Il débuta donc par parler de but en blanc:


"Je m'excuse de m'etre ainsi comporté, mais je ne me soumettrai jamais a accepter une simple vision des choses.
J'ai du mal a supporter qu'a la simple idée que mon nom ternisse votre notoriete, vous ayez de tels pulsion meurtriere, et destructrice.
Vous n'avez aucun respect pour ceux vous entourant, et n'avez de la consideration que pour vous même.
Le peuple est tout juste bon a vous servir de Tameshigeri, ou a mourir.

Pourtant, nous ne pouvons nous permettre de vous negliger, pas que la mort m'effraye, loin de la, je ne me laisserai d'ailleurs pas assassiner sans me defendre, mais votre aide pourrai etre precieuse.
Une telle puissance pourrai reduire a néant cet empire stupide, et vous serez surement aussi benefique a vous qu'a nous.
Vous pouvez jouer le role clé de l'avenement du nouveau monde.
C'est a vous de choisir, mais il est bon de savoir a qui on affaire.
Neanmoins, si vous desirez restez neutre, je pense que l'appat du gain, et la soif de combat pourrai vous suffire a agir tant que vous rencontrez l'employeur pour les modalités n'est ce pas?

De cette maniere, cela veut dire, qu'un jour vous pourrez nous servir, tandis que le lendemain, vous nous égorgerez tous.
Je prends ce risque, je voudrai vous amener a Yoshida.
Il serai surement pret a faire de vous l'un des hommes les plus imposant d'ici, sans pour autant vous dévoiler.

Je ne vous ai rien appris , mais si vous allez a la rencontre de mon Chef, vous pourrez choisir votre camp."

Il regarda son repas, en mangea une grande partie, sans un bruit, avala un verre de Saké, puis repris la parole a l'intention de Kareki

" De rien pour ton sabre, j'suis du genre serviable du sais, bien que je sois vrai tire au flanc.
Neanmoins je n'apprecie que guere tes manieres de me menacer, il est vrai que pour La Main de Dieu, il n'es absolument pas difficile de mettre fin a mes jours, mais pour toi, que connais tu reelement de moi?
Tu sais que je suis maitre des mots, mais tu ne sais rien de ma veritable personne.
Je ne te connais pas entierement non plus, et je ne peux donc pas t'affrimer que je te vaincrai en duel, mais ni toi ni moi ne peut savoir qui l'emporterai, ne t'avance pas sur un terrain que tu ne connais pas.
Contrairement a moi, tu ne semble pas calculer les risques, et t'elance parfois dans des cause perdues, deja l'autre soir, si je n'avais pas etait present, même face a ce médiocre Shinobi je ne suis sur pas sur que tu aurai survecu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoshi

avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 13/11/2008

Caractériques RPG
Clan: Neutre
Grade: Assassin
Gains: 3 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Dim 16 Nov - 3:08

Aoshi mit ses coudes sur la table, passa ses mains l'une dans l'autre et posa sa tête en leur milieu. Elle buvait avidement les paroles des deux hommes. De toute evidence Kareki semblait bien plus raisonnable que son compagnon. Il souhaitait qu'ils parlent tous deux, plus tard, en privée. Elle se doutait déjà des raisons de cette approche. Elle avait su reconnaitre la technique qu'il utilisait. La base des bases des techniques de son école. Elle-même l'avait apprise autrefois, voila en quoi elle avait su la contrer si facilement et aussi prévoir les mouvements de Kareki avec autant de certitude. Certes elle savait prevoir les coups de ses adversaires, quelque soit la technique, mais ca devenait un vrai jeu d'enfants dans cette situation. Ce qu'il allait lui demander allait être en rapport avec ce combat.

Quand à Jinchuu, il évoqua la reaction "abusive" de la jeune femme. Elle le fixa et repondit du tac o tac.

"Vous croyez vraiment que c'est parce que vous portez mon nom que j'ai agi de telle manière ?"

Il usa ensuite d'une comparaison magnifique, qui la fit sourire. Ses yeux toujours fixés dans ceux de Jinchuu, elle dégageait un charme incroyable. Quelque chose d'à la fois sublime et monstrueux, d'attirant et de révulsant. Son visage etait d'une beauté incroyable, mais ses yeux et ses propos reflétaient une sorte d'horreur sadique.

"Voulez-vous être mon Tameshigeri ?"

Elle ecouta plus attentivement encore la suite. Le Choshu et tout le reste, ca l'interessait. Bien entendu qu'elle leur serait d'une grande utilité. D'ailleurs elle aurait préféré se battre pour le Choshu par convictions, mais considérant la bourse certainement plus offrante des Shinsengumi...
Quoiqu'il en soit, elle ne prendrait part à rien. Elle ne voulait pas entrer dans un clan sans connaitre les details exactes de cette guerre.

Cependant, quelque chose la fit réagir, la fit meme sourire. Yoshida. L'évocation seule de ce nom révélait en elle bien des choses. Alors comme ça, il avait prit la tête du Choshu...Ca ne l'étonnait guère, c'était à la hauteur de ses initiatives. Elle le connaissait bien. Il avait été Assassin avec elle, il avait combattu ensemble.
C'était une bien bonne surprise que de le retrouver ici à Tokyo, au centre même de la querelle qui l'intriguait.
Elle irait le voir, avec ou sans Jinchuu. Pas forcément pour lui proposer ses services, mais simplement pour mieux comprendre cette situation car personne ne pourrait lui donner des informations plus précises que Yoshida lui-même.

Elle observa ensuite le jeune homme se rattacher avec difficultés à une once de fierté.
Il voulait prétendre à l'art des mots mais son simple débit de paroles donnait bien plus d'informations à quiconque que ses soit-disant jeux sur l'expression.
Il avait au moins le mérite de mettre un peu d'ambiance dans cette journée, bien qu'il fut bruyant et impétueux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareki

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 31
Date d'inscription : 02/09/2007

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Dim 16 Nov - 4:48

Kareki écouta Jinchuu avec une certaine attention, il s'était même arrété de manger pour entendre ce qu'il avait à dire. Dans tout les cas les informations qu'il voulait donner n'avaient rien de crucial au contraire cela l'arrangeait plutôt.
La remarque qu'avait faite Jinchuu à son égard ne le touchait point, il avait vu les capacités de Jinchuu et ne se sentait point en danger, ce qu'il voulait éviter c'est que Jinchuu ne le mette en danger en vexant l'Assassin.

"Ce que je me souviens c'est que quand j'ai abbattu mon sabre sur le shinobi tu étais désarmé. Je n'aurai pas tué le shinobi si tu n'étais pas là. Ce soir là tu nous as fait prendre des risques sans raison valable. Aujourd'hui tu m'as abandonné pendant le combat.
Et ici tu es venu menacer un assassin qui aurait pu nous tuer tout les deux.
Donc trois fois en seulementt quelques jours tu as mis en danger par lacheté ou orgueil.
Alors ne t'offusque pas quand je dis de ne pas dévoiler des informations qui pourraient mettre le reste du clan en danger, car jusqu'ici tu m'as montré que tu étais bien plus capable de mettre tes alliés en danger plutôt que de les aider.
Et je ne prétendrai pas avoir des talents de sabre supérieurs aux tiens quand tu cesseras de dire que tes talents de langue sont meilleurs que ceux des autres tout en cumulant les erreurs.
"

Jinchuu avait en effet mis en danger Kareki par trois fois. Même si il savait que ce n'était pas de façon intentionelle, il devait lui faire savoir. Kareki ne cherchait pas le danger, surtout si celui-ci n'avait aucun objectifs.

Puis il rajouta :

"Je crois que tu peux faire savoir que tu es en vie. Et tu as de la chance car je crois que cette nuit ton pire ennemi veillera sur toi."

En effet l'assassin avait souris à la prononciation du nom de Yoshida, cela l'intéressait et il avait donc tout intérêt à le garder en vie pour pouvoir le rencontrer.
En attendant que Jinchuu décide de partir il reprit son repas. Il ne prêtait guère attention à ce qu'aurait pu lui répondre son camarade, car la seule chose qui lui occupait l'esprit désormais était d'apprendre la technique de sabre de la main de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinchuu Hirohaki

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 22/10/2008

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Dim 16 Nov - 11:32

"L'Assassin était resté tres peu causant, ses yeux en avait plus long que sa bouche.
Une chose était sure, cet homme n'était pas réelement un monstre sanguinaire, mais il se rejouissait dans la mort de ceux qui l'entrave ou l'ennui, donc, dans l'instant, celle du parasite ambulant qui s'etait greffer a ce repas.
Dans la cas de Jinchuu, l'entrave n'était surement que tres moindre, sinon inexistante, mais l'ennui était vraiment exagéré, l'Assassin était exaspéré par l'ex vendeur, de la même maniere que l'Assassin était insupportable a Jinchuu.

Dire que la veille il avait refait le monde en parlant avec Suou, qui est pour la paix, mais aussi le bien de son clan, et maintenant il se retrouve face a son opposé exact.
Suou ressemble a Jinchuu dans ses idéaux, cela signifie qu'il se trouve lui aussi a l'inverse des motivations des Assassins.
Ils existent dans l'unique but de tuer, engagé par n'importe qui, ainsi, pour eux, les temps de guerre sont propice pour obtenir du travail.


Il ne désirai bon pas continuer la conversation avec l'Assassin, le nom de Yoshida l'avait fait sourire, et cela suffit, l'objectif principal étant atteint, et sans qu'une seul tête soit tombée.
C'était une réussite quoiqu'en dise les autres.

Mais il entendit Kareki s'adresser a lui, un long monologue, c'est marrant venantd'une personne qui pretends que Jinchuu est trop bavard.
Par exemple, rien ne prouver que parce que Jinchuu était membre de Choshû, Kareki l'etait aussi, il aurai pu se connaitre d'ailleurs, apres tout Jinchuu est un commercant.
Il fit donc l'erreur de se dévoiler, c'était pourtant intentionnel que de ne pas clamer l'appartenance au Choshû de son camarade, car si l'entretien avec Yoshida se passe mal, les deux Hommes serai les premiers a mourir pour avoir vu le visage de l'Assassin. Or si ce dernier avait pensé que c'était un Ronin vagabondant, il n'aurai rien a gagner a le tuer, puisque Choshû ou non, ses relations ne changeait pas.
Mais ce n'était pas important, dans ce qu'avait dis Kareki, il y avait des choses plus discutable.

Alors, posant ses baguettes, et poussant un long soupir Jinchuu pris la parole, en regardant cette fois son compagnon:


"Crois-tu reelement que ces trois passages commun a nos vie soit le fruit d'une erreur?
Lors du combat contre le Shinobi, tu pretends que parce que j'ai refusé de partir chercher des renfonrts et preferé combattre a tes cotés c'etait nous mettre en danger?
Tu dis toi même que je suis un lache, et tu a raison, alors si j'avais le moindre doute quant a notre victoire, je n'aurai pas agi comme ca.
Dans la maison du Vieil homme, je n'ai quasiment rien dit, et si tu n'avais pas fait l'erreur de le defier, rien de tout cela ne serai arrivé, ne remet pas les fautes que tu commet sur le dos d'un autre, assume les et regarde la mort droit dans les yeux.
Quant a mon numéro en venant ici, sache que je testai quelque chose, mettant ma vie en péril.
Parfois, les actes vont au dela des mots, et la vérité est cachée en profondeur, je ne commet aucun acte inutile et irreflechi, cela ne m'emepche pas de me tromper, non, mais tout ce que je fais , c'est apres maint calculs, longue torture mentale et tout ce qui s'ensuit.
Je recherchai quelque chose en cet Homme, et c'est en agissant ainsi que j'avais le plus de chance de l'obtenir.
Il n'est pas bete, il n'aurai pas fait un carnage ici, c'est pour ca que je me suis douté que je resterai en vie, bien qu'en le devoilant ca peut me compromettre, et qu'a la sortie il peut m'egorger, c'est aussi pour ca que je ne sortirai pas de ce lieu tant que je ne serai pas sur que même dans la rue, ce soir ou demain, il ne me tuera pas.
Et puis tu parle de mettre le Clan en danger, laisse moi rire, aussi fort que soit les Assassins, un seul ne mettrai pas tout le Choshû en péril, il y a bien des guerrier de la même trempe parmi notre Ordre."

La, il avait vraiment trop parler, les risque avait surement était réhausser, mais peu lui importai, autant que Kareki soit au courant de qui Jinchuu est.
Apres un autre soupir, plus long, plus nuancé, il se réadressa a l'Assassin, sans grande conviction, l'air blasé habituel, sur un ton monocorde:


"Enfin, je ne suis pas votre ennemi, et je ne vous declarerai pas partout, personne n'est au courant de votre existence.
Et puis quoiqu'il en soit, depuis les années qui se sont écoulé, rare sont ceux qui se rappelle de vous, vous pouvez donc reprendre vos activités tranquillement.
Bien que je sois partisan de la paix, cela ne fait pas de vous quelqu'un que je hais, j'ai, un certain respect pour les gens comme vous, et puis, votre art de combat est magnifique, je ne me lasse pas des batailles des Assassin.
Tant que ce n'est pas moi qu'ils visent."


Jinchuu sortit sa bourse, qui était d'ailleurs plutot bien garnie, ca paye d'etre dans un Clan en plus du commerce, et la posa sur la table, pret a payer la note.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoshi

avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 13/11/2008

Caractériques RPG
Clan: Neutre
Grade: Assassin
Gains: 3 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Dim 16 Nov - 15:25

Aoshi fit semblant de ne rien écouter à leur conversation et une jeune geisha l'aida à mettre ceci en oeuvre. Une vieille connaissance qui s'approcha d'elle, s'inclina et lui tendit la main, paume vers le bas. Aoshi s'empressa de la saisir pour un deposer un baiser, du bout des lèvres.
L'artiste prit la parole, un eventail devant la bouche, discrète et élégante à la fois.

"Vous ici ? Je vous croyais au bout du monde...En Angleterre, je me trompe ?"

Aoshi sourit à la jeune femme, son regard charmeur posé dans les yeux de son interlocutrice.

"J'ai fais un long voyage avant de revenir à bon port."

Elle mit assez vite un terme à la conversation, voyant que les deux acolytes s'échauffaient dans une joute verbale et risquaient de livrer des informations malencontreuses. Elle finit donc par saluer la demoiselle qui s'esquiva hors du restaurant, et elle se leva. Elle avait fini de manger, il y avait du monde autour d'eux. Ce n'était pas une bonne idée que de discuter ici.

Jinchuu s'adressa alors à elle. Pourtant il venait d'avoir la preuve que les gens se rappelaient bien d'elle. Puis il la flatta. Qui n'aimait pas voir un Assassin combattre ? Cela fesait partie des rixes les plus impressionantes. Et les plus beaux combats auxquels elle ait eu la chance d'assister étaient ceux entre Assassins ou simplement entre excellents épéistes devenus Samourais par convictions.
Elle le regarda poser sa bourse sur la table et lui fit signe de la récuperer. Elle avait promis d'offrir le repas et elle tiendrait parole.
Elle appela donc la serveuse et lui remit la somme nécéssaire pour payer leurs trois repars. Puis elle sortit, remplit sa pipe, l'alluma, tira une bouffée, et entreprit de se rendre aux abords de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinchuu Hirohaki

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 22/10/2008

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Dim 16 Nov - 16:07

Voyant que l'Assassin se retira, Jinchuu entreprit d'en faire de même, n'ayant pas d'utilité a rester seul ici.
Reprenant sa bourse et saluant Kareki, il laissa ce qu'il aurai du payer en pourboire a la serveuse.

Une fois dans la rue, il décida d'aller voir le Vieux pour lui faire part de son histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareki

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 31
Date d'inscription : 02/09/2007

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   Dim 16 Nov - 16:15

Kareki n'avait pas écouté Jinchuu, il savait que celui-ci nirait les faits, mais cela ne le dérangeait pas. Kareki écouta ce que la geisha avait à dire, c'était donc ça les maitres étaient partis dans la lointaine europe.
Mais aujourd'hui il était à tokyo et Kareki ne pouvait le laisser partir sans avoir tenté sa chance.
Voyant l'assassin partir, Kareki se leva. Il se tourna vers Jinchuu qui était en train de donner le pourboire :

"Je suis désolé mais j'ai moi aussi des choses à demander à cet homme. Mais je dois le faire seul. Si tu le souhaites nous reprendrons cette discussion plus tard."

Il sortit et suivit l'assassin sur son chemin vers les abords de la ville. Dehors il commeçait déjà à se faire tard. La nuit n'était sur ici. Il devait au plus vite poser ses questions et revenir vers son clan. C'est ici qu'il poserait ses questions. Il avait l'occasion de connaitre plus sur son propre style de combat, il ne devait absolument pas perdre cette chance car depuis longtemps les maitres de cette techniques avaient disparu et il était rare d'en croiser de nouveaux. Arrivé à son niveau il alluma sa pipe et il dit :

"Si cela ne vous dérange pas j'aimerais vous suivre vers un endroit plus tranquil pour vous poser quelques questions."

Il demandait ça plus par politesse mais de toute façon il ne pouvait se résigner à le laisser partir alors il ajouta :

"Il y a t'il un nom par lequel je peux vous appeler sans pour autant mettre votre anonyma en danger ?"

Kareki n'aimait pas le nom de main de Dieu car il savait que cela se rapporter plus à son style de combat qu'à sa véritable personnalité. Et puis le nom que l'on nous donne à la naissance est le premier cadeau de notre vie. lui il ne s'en souvenait plus mais on lui en avait donné un autre quand il était né pour la deuxième fois. Maintenant il avait l'occasion d'apprendre à nouveau. Il avait seulement les souvenir de ces dix dernières années, et dix ans était plutôt jeune pour manier le sabre. Mais il savait qu'avec ce maitre l'apprentissage serait beaucoup plus rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche d'un sabre   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche d'un sabre
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chant Funèbre des Loups de Mibu :: Tokyo :: Naramachi-
Sauter vers: