Le Chant Funèbre des Loups de Mibu

1865, Ere Edo, Japon Féodal.Il éxiste deux grands clans qui s'opposent : le ShinsenGumi, un groupe armé au service du Shogun et le Chôshû, un mouvement impérialiste dont le but est de renverser le Shogun.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un Repas bien mérité.

Aller en bas 
AuteurMessage
Jinchuu Hirohaki

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 22/10/2008

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Un Repas bien mérité.   Mer 12 Nov - 18:04

"Apres avoir fais disparaitre le corps du Shinobi espion, Jinchuu se dirigait vers sa chambre, mais un membre du Clan l'attendait et lui appris qu'il etait convié a un repas en compagnie des plus haut gradé de Choshû.

Bien qu'il était fatigué et qu'il avait envisagé de piquer un roupillon, Jinchuu décida de tout de même s'y rendre, car la faim le tiraillais de maniere insupportable, et cela lui permettrai également de rentrer dans les bonnes graces de ses superieurs, une occasion en or a ne louper sous aucun pretexte.


Il se dirigea vers le lieu du diner, une piece agréable, petite, mais empli d'un doux parfum.
Finalement, peu y etait convié, il y avait quatre ou cinq personnes tout au plus.
Néanmoins, ils semblaient etre des anciens, et donc parfaitement rodé en matiere de combat, de tel alliés, ca peut s'averer utile pour sauver sa vie.
De jolies femmes servaient nourriture et boisson, et l'odeur de la pitence fit fremir l'estomac de l'invité. Il dit d'une voix forte
:


Bonsoir a tous, veuillez m'excuser pour mon leger retard, mais je rentre tout juste d'une mission, et mes vetements était maculés de sang.
Le temps de me remettre dans une tenue presentable m'empecha d'etre ponctuel.

Jinchuu se presentai comme l'element central de la soirée, il croyait que les autre l'avaient attendu, certes, ils n'avaient pas encore touché a leur baguettes, mais il discutaient tous allegrement et furent brutalement interrompue par l'entrée inpromptue du jeune homme, heureseument pour lui, il le realisa assez vite pour rajouter:

"Mais ne vous derangez pas pour moi et reprennez vos interessantes discussions."

La soirée ne faisait que débuter et il rougissait deja de honte."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suou

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 03/09/2007

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Shinobi
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: Un Repas bien mérité.   Mer 12 Nov - 19:03

Alors que tous allaient enfin entamer le repas tant attendu, il y eu un terrible ram-dam dans le couloir.
Yoshida, assis à côté de Jinchuu, laissa poindre un léger sourire sur son visage : il savait ce qu'il se passait.
Soudain, la porte coulissa et ils virent pénétrer la petite Suou, un enorme plateau sur les bras, si grand qu'il paraissait impossible qu'une si petite chose puisse le soutenir avec ses frêles bras. Elle manqua de trebucher trois fois avant de le poser correctement sur la petite table, sans encombre.
Elle s'installa entre Yoshida et Jinchuu et s'adressa au Chef :

"T'as vu, pas de casse ce coup-ci !"

Et elle lui sourit tout en se tatant fièrement le biceps.
Yoshida lui ebouriffa les cheveux de sa grande main dans laquelle il aurait pu tenir toute entière la tête de la shinobi.
Sans attendre une seconde de plus, elle retroussa ses manches, servit du saké à son maitre, puis, entama la lourde tache d'allègrement remplir son bol et son assiette avant de se saisir de ses baguettes.

"Bon appetit"

Elle lança cette phrase avec beaucoup d'entrain, comme à chaque fois qu'elle prennait la parole.
Pour Yoshida, c'etait une vraie partie de plaisir que d'avoir quelqu'un d'aussi gai et enjoué au sein du QG. Mais avant d'entamer son repas, il s'adressa à la jeune demoiselle.

"Suou, tu es tellement etourdie que tu n'as même pas fait attention à notre nouvel invité !"

Elle tourna la tête de tous côtés.

"Ou cha ?"

"Rhaaa ne parle pas la bouche pleine voyons ! A côté de toi. C'est notre nouvelle recrue, il s'appelle Jinchuu Hirohaki. Il montait la garde hier soir devant le QG, tu ne l'as pas vu ?"

"Ah, euh, non, pas fais attention."

Elle se tourna alors vers le jeune homme, s'inclana comme elle put, avala ce qui lui restait de nourriture dans la bouche et lui sourit.

"Enchantée."

Malgrè son côté maladroit, Suou fesait partie des rares personnages vraiment attachants du Chôshû, ceux que jamais, ô grand jamais, on ne souhaite voir périr au combat, dans une émeute, lors d'un raid ou sous la torture. Pour Yoshida, c'etait la petite voix douce qui l'accueillait quand il rentrait de ses ballades nocturnes ou d'une emeute violente. C'était la chaleur d'un thé préparé avec amour et la gentillesse incarnée.
Elle observa Jinchuu et lorsqu'il eu fini de manger ses Tempuras (beignets de legumes et de crevettes), elle lui tendit le plat.

"Tu en veux ? tu as l'air de bien les aimer ! Je les ai fais tout à l'heure et j'ai bien failli y laisser un doigt !"

Elle tendit alors son pouce, entouré d'un bandage et sourit bêtement en se grattant la tête, attendant qu'il lui réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinchuu Hirohaki

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 22/10/2008

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: Un Repas bien mérité.   Mer 12 Nov - 19:30

"Sur tout les points Jinchuu fut completement ébahi, il ne connaissait que peu Yoshida, leur chef, et rien que le fait d'imaginer qu'il etait la, a table avec lui, d'une maniere si naturelle de surcroit.

De plus, a priori, son entrée un peu deroutante ne semblai pas les avoir ebranlé, voir même un peu amusé en fait.

Tout s'expliqua lorsque la jeune fille arriva,ils étaient tous habitués a ce genre d'entrée fracassante.
Jinchuu pensa vaguement qu'elle etait encore plus gourde que lui.
Ca se confirma quand elle lui montra son pouce bléssé.

Lorsque la question arriva a ses oreilles, il eut du mal a tout saisir tant il etait perdu dans ses pensées, et ne repondit que d'un "Euh" en ouvrant grand la bouche laissant voir une tête de crevette a moitié machée, dans le genre "J'suis crade" Jinchuu marquait un gros point la.

Il s'emprassa de refermer le museau et de deglutir accompagné d'un gros bruit.
Il se mit a begayer, c'est qu'elle était charmante la demoiselle.


"Euh, bah, euh, si gentimment proposer, oui j'en veux bien, merci."

Il recommenca donc a manger, mais sans cesser d'observer la jeune femme.
En fait, elle l'intriguai, elle semblai etre inssuportable a premiere vue, mais pourtant, Yoshida la porte dans son coeur, qu'a t'elle de special?
En plus, elle avait reussi a faire perdre son Latin a Jinchuu d'ordinaire tres manipulateur.
Il la questionna donc, sans se soucier de la discussion qui se menait independanmment.[/i]

"Dites moi mademoiselle, ca fait longtemps que vous etes ici? Le Chef dis que je suis une nouvelle recrue, mais disons plutot que je suis un obscur matricule sortant de l'ombre, ca fait quelque mois que je suis ici, mais une mission recente m'as fait gagner en notorieté.
Et je trouve fort etrange de ne jamais vous avoir apercu, vous une personne si extravagante."


Voila que Jinchuu avait repris sa vilaine habitude, même si avec une telle jeune fille, il se demandait s'il pourrai en tirer quoi que ce soit.

De plus, il ressentai un interêt etrange pour elle, elle est du genre de comportement qui lui est execrable, et pourtant, elle lui semblai profonde, interessante.
Il songea qu'une vive discussion, utile a son plaisir autant qu'a son evolution au sein du Clan pouvait resulter de cette rencontre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suou

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 03/09/2007

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Shinobi
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: Un Repas bien mérité.   Mer 12 Nov - 19:52

Elle se reteint de rire lorsqu'elle le vit bouche-bée, la crevette sur la langue. C'était le genre de situations qui l'amusait, c'était rare mais elle adorait.

Lorsqu'il reprit la parole, après qu'elle l'ait resservi, elle le regarda de face, attentivement, ses grands yeux vairons fixés dans ceux de la nouvelle recrue et contre toute attente, quand il eu terminé, elle eclata de rire.

" Tu parles trop. Beaucoup trop. Dis donc Yoshi, t'aurai pu surveiller le recrutement ! Les nouveaux sont très bavards."

Yoshida lui tapotta sur la tête. Elle tira gentiement la langue à Jinchuu Razz .

"Je rigole hein, c'est normal que tu ne m'ai pas vu. Mais je suis ici depuis toujours. Et jamais bien loin."

Quand elle eu fini de manger, elle resservit du saké à Yoshida et vint se blottir près de lui. Elle continuait de regarder l'inconnu avec curiosité. Elle se demandait pourquoi Yoshida l'avait recruté mais ça ne semblait pas être à la perspicacité. Il avait l'air de beaucoup parler et d'aimer ca, elle pensait donc que c'etait un garçon qui maniait bien la langue et savait barratiner. Même parfois au sein de son clan, en fait, face aux inconnus, elle continuait d'agir comme un shinobi.

"Une mission récente dis-tu ? En quoi consistait-elle ?"

Elle lui servit alors du sake avant de retomber contre le bras de Yoshida et de s'y blottir à nouveau. Elle ressemblait à la fois à un enfant, une femme et un animal de compagnie. Une espèce d'etre complexe qui savait attirer l'oeil et pecher les informations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinchuu Hirohaki

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 22/10/2008

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: Un Repas bien mérité.   Jeu 13 Nov - 0:01

Eh bien, originale cette demoiselle, en fait, Jinchuu aussi avait l'habitude de rire de chose qui a premiere vue ne sont pas spécialement marrante, Kareki en avait fait les frais d'ailleurs.

Il a aussi une certaine fierté, et ca ne lui plaisait guere de se retrouver ainsi sans un mot a dire, ridicule, face a cette jeune femme, remarque, la premiere chose pour ne pas montrrer ses faiblesses, c'etait de rester calme, parler posément, il le fis donc, pour ne pas devoiler que cette situation l'embarassait, il repondit simplement a la question:


"Hummm, j'ai pas pour habitude d'étaler ma vie, mais j'vais tout de même vous le racontez, rejouissez vous d'etre née avec des beaux yeux, c'est bien pour eux que je le fais"

Interieurement, ce qu'il pensait c'etait plutot " T'as de la chance d'avoir Yoshida parmi tes proches"

"Donc voila, jusqu'a recemment, les seules missions qui me furent confié était celle de juger de l'aptitude de chacun en leur imposant un questionnaire, que l'on pretends necessaire de reussir pour etre accepter, evidemment, ce n'est pas un questionnaire simple, je met toute ma perfidie en oeuvre pour mener mes intercoluteurs ou je le souhaite.
Néanmoins, recemment, j'ai fais passer ce test a un homme répondant au nom de Kareki, je fus intrigué par lui et ai demander a etre affecté a ses cotés a ma prochaine mission.
Résultat, on a reussi a contrer un espion de Shinsengumi ensemble, je ne peux l'affirmer, mais je pense que c'est grace a cela que je suis convié ce soir.
Quoique le fait que Kareki ne soit pas la me laisse douter.
J'espere que ma réponse vous a suffit."


En fait, dans l'attitude de la demoiselle, Jinchuu sentait bien qu'elle était d'un naturel extraordinaire, pourtant, il avait la sensation que si necessité se faisait sentir, elle serai au moins tout aussi doué que lui dans l'art de mentir et de faire passé des sentiments qui n'existe en fait pas.

Mais sa sincerité actuelle lui montrait qu'elle se sentais a l'aise, et donc qu'une discussion avec lui etait coulante, simple a suivre, peut etre même agréable, et plus que tout, c'est ca qui faisait plaisir a Jinchuu, il a rejoint Choshû pour mettre ses talents au service d'une cause et d'une vengeance certes, mais ayant froler la mort a plusieurs reprise, il sait que plus encore que la vengeance, c'est vivre qu'il souhaite et que donc sympathiser avec des puissant l'aiderai grandement a la preservé.

De plus, malgrès qu'elle lui semblais pénible au premier abord, il prenais maintenant plaisir a lui parler, en partie grace au regard ravissant de sa superieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareki

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 31
Date d'inscription : 02/09/2007

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: Un Repas bien mérité.   Jeu 13 Nov - 3:36

Kareki arriva dans la salle et il jetta une regard rapide autour de lui. Il vit tout les hommes assis là. Certains étaient déjà en train de cuver leurs sake. Il alla s'assoir aux côtés de Jinchuu car c'était la seule personne qu'il avait rencontré. De plus c'était la seule place de libre. Il ne put s'empĉher de penser :
"Donc tout le monde sait qu'il a la langue trop bien pendu."

Il s'assit et posa son sabre sur les genoux comme il avait l'habitude de le faire. Même au milieu du quartier général il ne se séparait jamais de son sabre. C'était ce qu'on lui avait enseigné le premiers jour de son arrivé au Chôchû afin que son arme devienne une partie de soit même.

Il remarqua la jeune fille aux côtés de Yoshida mais il ne dit pas un mot. En revanche il ne put s'empĉher de penser :
"Cette fille au milieu des soldats à l'air bien à l'aise"

Il se tourna vers Yoshida et le salua puis il ajouta :

"Veuillez m'excuser de mon retard. Mais j'ai du nettoyer ma lame et mes vêtements avant de venir. L'eau et l'acier cohabitent mal. Le sang et la soie aussi."

Il se tourna vers Jinchuu et d'un air très sérieux:

"Je suppose que tu as eu le même problème."

Il se tourna de nouveau vers Yoshida et remarqua la jeune fille assise à ses cotés:

"J'espère que quelqu'un est venu vous dire ce qui s'est passé cette nuit. Je ne pensais pas que notre quartier général était si découvert. Ne craignez vous points les shinobis ?
Je sais que l'armée de peut pas débarouler aussi simplement en pleine ville mais je ne crois pas que les aller et venus de nos troupes soient une information que nous devons divulguer aussi simplement.
Celui de cette nuit n'était qu'un novice. Mais cela m'étonnerait pas qu'il y en ai plusieurs dans les parages.
"

Kareki n'attendait pas de réponses à ses questions. Mais il voulait voir si Yoshida avait l'air préoccupé par l'apparition de ce Shinobi à seulement quelques mètres du jardin.
Kareki prit la nourriture sur la table. Il n'avait pas mangé ni dormit depuis son départ, le voyage avait été long et le repos de trop courte durée. Son maitre lui avait appris à manger quand il le pouvait. Car même le plus grand des guerriers peut être vaincu par la faim.
Mais par politesse il ajouta :

"Veuillez m'excuser mais je n'ai pas mangé ni dormit depuis mon départ, et les évènements se sont enchainés assez rapidement depuis mon arrivé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suou

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 03/09/2007

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Shinobi
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: Un Repas bien mérité.   Jeu 13 Nov - 23:47

Suou écouta attentivement ce que ce disait le samourai, toujours blottie contre son maître. Il semblait vexé par la remarque de la jeune femme au sujet de sa langue pendue, ce n'etait pas le but de la manoeuvre. Ca l'avait simplement fait rire de trouver quelqu'un d'aussi bavard et sincère au Chôshû. Rares étaient les gens qui parlaient à vive allure, aussi spontanément. Ca lui avait plu, contrairement à ce qu'il pouvait penser.
Lorsqu'il mentionna les yeux de la jeune femme, par reflex, elle se cacha d'avantage encore sous la manche de Yoshida qui la couvrait et semblait presque la proteger. Un pan de tissu qui ressemblait d'avantage à un cocon qu'à un vêtement.

Elle ecouta attentivement la suite également. Ils avaient été de garde, lui et un certain Kareki. Un shinobi ? Si peu prudent, cela paraissait assez surprenant. D'autant plus que d'ordinaire, les shinobis des loups de Mibu étaient particulièrement doués et discrets. Cependant, elle n'en fit pas la remarque, Yoshida avait déjà dû le noter et il n'était pas nécéssaire de mettre son interlocuteur davantage encore dans l'embarras.

A peine eut-il eu fini son petit discours, qu'un autre homme entra. Elle l'avait déjà croisé le matin, après qu'un des "hommes de menage soit venu faire son rapport à Yoshida concernant la garde. Il s'agissait du fameux Kareki qu'avait mentionné Jinchuu.
Elle l'observa. Il semblait bien plus à sa place au Choshu que Jinchuu. Beaucoup moins bavard aussi et plutôt froid. Lorsqu'il s'adressa à Yoshida puis a Jinchuu, elle observa la reaction de son maitre.

"Et bien, il semblerait que laver le linge régulièrement soit une tache commune à tous les membres."

Il reprit en suivant, mentionnant la garde de la veille. Il semblait avoir noté la facilité avec laquelle le shinobi était parvenu jusqu'à eux mais aussi celle avec laquelle il s'était fait prendre puis tué. Yoshida fixa ses yeux dans ceux du samourai.

"Laissons les Shinobis s'occuper des Shinobis."

C'était du Yoshida tout craché. Aucune information, aucune réponse. Juste des faits. Cela faisait partie de ses règles. Les samourais d'ordinaire se battaient contre des samourais, les shinobis contre des shinobis. Il était rare que des samourais s'abaissent à combattre des espions tout comme il était invraissemblable qu'un espion se laisse prendre par un épéiste. Mais cela arrivait. On pouvait mettre ca sur le compte du manque d'habilité du mort en question et sur la toute récente entrée de Kareki au sein du Choshu.
Puis s'adressant à Suou :

"D'ailleurs, qu'y a-t-il de plus beau qu'un combat de Shinobi au clair de lune ?"

La jeune fille ne put s'empecher de sourire. Cela faisait partie de leurs jeux de mots. Il disait ça à chaque fois qu'il l'entendait ou qu'il la voyait combattre sur l'un des toits de Tokyo. Il adorait ça et elle redoublait de dexterité au combat quand elle se savait observée par son mentor.

Lorsque Suou vit que Kareki souhaitait manger, elle lui tendit les plats un à un afin qu'il se serve.

"Servez-vous, mangez à votre faim !"

Lorsqu'elle s'avanca pour lui tendre le premier plat, elle ecarta légèrement les cuisses, laissant paraitre un infime morceau de sa jartière et de l'arme qui y était accrochée. Elle la portait toujours et il arrivait qu'avec son kimono préféré, aussi luxueux que peu pratique, on voit parfois poindre l'une de ses nombreuses armes de jet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinchuu Hirohaki

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 22/10/2008

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: Un Repas bien mérité.   Ven 14 Nov - 0:21

"Jinchuu n'avait qu'a peine apercu Kareki entrer.
En fait, il pensa vaguement que, bien qu'il soit fort interessé par Kareki, c'etait plus par son style de combat qu'autre chose.
Pour l'heure, c'etait la jeune damoiselle qui l'interessait.
Elle est en outre plus agréable a regarder qu'un homme au corps musclé. Du moins, de son point de vue.

Cependant, bien que distrait, il ne loupa pas le moindre détail se deroulant dans la piece, c'est un don chez lui que d'observer.
Il remarqua en effet l'arme que la jeune Femme portait lors du court instant ou elle ecarta legerement ses cuisses.
D'ailleurs, nul n'avait remarqué que son regard était porté sur cette partie du corps de la fille, pas même elle, du moins elle ne semblait pas.
En fait, Jinchuu aime les Femmes, et lorsqu'il en rencontre une, il apprends a la connaitre, jusque dans les plus infimes et secrets recoins.
Du moins, si cela reste possible.

Enfin, a la vue de l'arme, il poussa un soupir qui fut a priori assez elevé pour etre entendu, et toute l'assemblée parraisait attendre une quelconque explication.
Il hausa les épaules, puis se passa la main dans les cheveux laissant apparaitre son regard charmeur.


"Hummm, eh bien, pardonnez moi, mais je me rends compte que de toutes les personnes presente dans cette piece, je suis le seul a ne pas porter d'arme.
Finalement, je suis peut etre un mauvais combattant.
Enfin, je doute que l'on m'egorge dans une salle rempli de tant de combattants de valeur.
Prenez le donc comme un éloge a votre puissance.
Maintenant, si vous voulez bien m'excusez.


Il laissa un blanc s'installer, en laissant croire a tous qu'il allait leur annoncer qu'il allait prendre congé, pour rajouter a l'effet, il s'etait levé , et fini par rajouter

Je vais me resservir un verre! J'vous ai bien eu hein?

Et il s'accroupit de nouveau a coté de la table tout en étant conscient qu'une telle moquerie des gens de l'assemblée pourrai lui couter un coup dans le dos, mais , il serai mort d'une facon stupide en somme assez marrante, il prefere cela qu'une stupide mort au combat, ca aurai au moins le merite de faire parler de lui et de faire rire les enfants "Un Homme tué pour une blague nulle!" Ca a son impact, et ca lui plaisait.
Quel phenomène que ce Jinchuu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareki

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 31
Date d'inscription : 02/09/2007

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: Un Repas bien mérité.   Ven 14 Nov - 15:25

Kareki écouta la réponse de Yoshida. Bien que celle-ci lui parassait simple et calme, elle l'était trop. Quel chef ne se préoccuperait pas des alentours de son QG.
Quand Suou passa la plat à Kareki il ne put s'empêcher de voir l'arme. Là était la réponse. Voilà ce que fait cette jeune fille faisait au milieu des guerriers. Elle était l'un d'eux. Kareki n'aimait pas les shinobi. Assassins obscures. Meurtriers de l'ombre. Tuer était pour eux un jeu. En revanche il savait que ces ombres avaient leur utilitée.
Il décida de voir comment elle réagirait.
Mais avant de pouvoir prendre la parole, il entendit le soupir de Jinchuu. Il comprit pourquoi il réagissait ainsi. Il l'écouta parler et ne put s'empêcher de penser :

"Tu dois effectivement être un piètre guerriers si tu montres ta surprise à la moindre occasion. Si tu ne peux pas tuer par ton sabre, ton humour était une véritable torture. "

Il avait déjà pu voir sa la veille, Jinchuu était surpris par la façon froide dont Kareki avait réagis à la mort du shinobi. Mais tel était son enseignement. Les émotions doivent être canalisé afin de pouvoir controler son adversaire. La peur, la colère, la haine et tout ces sentiments nuisent au jugement du samourai.
Kareki ne pouvait voir si Jinchuu avait sur lui son arme caché, mais cela l'étonnait que Jinchuu se balade sans arme et qu'en plus il le dise à tout le monde. Surement une façon de se faire sous-estimer. Sa langue est vraiment plus éfficace que son sabre mais il est vrai qu'il vaut mieux laisser penser la faiblesse à l'adversaire et lui montrer sa force au combat.

Quand Jinchuu se rassit, Kareki se tourna vers Suou et prit la parole :
"Il n'y avait point de shinobi hier pour s'occuper de celui là. Surement trop occupé à assassiner des gens dans leurs sommeils."

Puis il se tourna vers Yoshida et rajouta :
"Veuillez m'excuser mais personne ne m'avait prévenu qu'à Tokyo à la tombé de la nuit, les shinobi tombait des toits comme les fruits tombent de l'arbre.
Je dois reconnaitre que les combats entre shinobis ont un certains charme mais je ne trouve rien de plus beau qu'un shinobi défait. Car à chaque fois que j'en tue un, je dors un peu mieux car je sais que ce ne sera pas lui qui viendra m'égorger pendant mon sommeil.
"

Puis de nouveau vers Suou :
"Que pensait vous mademoiselle de tout ces assassins sans nom. Qui tuent anonymement ? Ne devrait on pas admettre nos crimes ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suou

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 03/09/2007

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Shinobi
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: Un Repas bien mérité.   Ven 14 Nov - 20:44

Suou observa d'abord les attitudes de Jinchuu, somme toute, plus que bizarres et inattendues. Elle n'arrivait pas vraiment à cerner le personnage, pas plus que les autres personnes présentes dans la salle vu les regards qu'ils lui lançaient à présent.
Etait ce quelqu'un de courageux ? ou bien au contraire quelqu'un de lache, a tel point qu'il n'assumait pas même de quitter la table de ses supérieurs ?
Quoiqu'il en soit, c'etait un drole de zigoto pour assumer sans pudeur son manque d'ardeur au combat et aussi son manque de jugeotte car il se retrouverait sans défense si un raid des Shinsengumi venait interrompre leur repas ou même leur journée. Elle ne dit pas un mot, pas plus que Yoshida.

Puis Kareki intervint à son tour, et ce ne fut que pour attaquer la jeune femme de front.
Yoshida eut un petit élan, préparé à répondre à cette intervention mais Suou l'en empecha d'un geste de la main.
Elle était bien assez grande dorénavant pour se défendre seule face aux propos d'un ignorant, et qui de plus venait à peine de rentrer dans leur clan.

"Vous apprendrez très cher que les shinobis ne sont pas en soi des laches mais bien des espions. Ils ne se font tueurs que lorsqu'ils croisent l'un des leurs. Vous semblez vous méprendre entre les termes de Shinobi et d'Assassin. On vous a peut-être appris l'art du sabre mais celui de la reflexion ne semble pas vous atteindre."

Il eut ensuite le culot de reprendre, s'adressant au Chef comme si de rien n'était, Suou cachait sa colère dans le pan de kimono de son mentor, mordant le tissu pour canaliser tout ce qu'elle pourrait dire et qui ferait défaut à l'honneur de son maitre.

"Les shinobis habiles ne tombent pas des arbres, ils volent de toit en toit, légers comme des plumes, agiles comme des chats. Jamais, ô grand jamais ils ne s'attaquent à des samourais, c'est proscrit, hors de leur portée. Si tu t'es retrouvé face à quelques uns d'entre eux, c'est soit qu'il s'agissait de mauvais Shinobis, soit qu'il va falloir maintenant remettre en question tes capacités de combattants. Ce n'est pas à un sabre de les vaincre, ils ne sont pas régis par les mêmes lois que les épéistes. De plus, tu sembles confondre les laches assassins avec nos utiles sources d'informations."

Pensant qu'il avait clos la discussion à ce sujet, elle lacha le kimono et continua d'observer, les sourcils froncés, les yeux chargés de violence et de peine, le nouveau venu.
Il ne savait vraiment pas à qui il avait affaire. Elle n'avait pas besoin de Yoshida pour regler ses comptes. Que ca soit via joute verbale ou sabre. Elle n'était pas ignorante, et si il la provoquait, elle dégainerait son katana sans aucun souci, sans aucun scrupules. Rares avaient été les gens d'une telle impertinence et d'un tel mépris envers elle. Elle ne demandait rien, était toujours docile et gentille vis à vis des membres du Choshu. Ce n'était pas un rabat-joie, un trouble-fête dans son genre qui allaient mettre un terme au bon fonctionnement, à l'étique et à la bonne entente de son clan.
Yoshida observait avec inquiétude les reactions de la jeune femme. Elle sentait son regard sur sa nuque, elle savait qu'il s'interposerait. Mais elle ne voulait pas, pas cette fois. Elle ne passerait ni pour une lache, ni pour une mécréante.

Kareki reprit alors la parole, et il s'adressait à elle.
Sans un mot elle se leva, s'approcha de lui, face à face, serrant et grinçant des dents. Elle lui asséna une giffle bien méritée et avant de sortir de la salle, lui lança un dernier regard, complètement à bout, la voix rauque, soufflée par la colère.

"Nous avons des noms, nous avons nos règles. Si je tue quelqu'un, mon supérieur est mis au courrant. Croyez-moi, si je mets un terme à votre vie, je le ferai savoir."

Elle quitta alors la pièce, s'inclinant auprès de Yoshida pour s'excuser et referma la porte derrière elle.
*ce n'est pas une goutte, c'est un ras de marée qui a propulsé le vase contre les rochers (-_-")*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jinchuu Hirohaki

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 22/10/2008

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: Un Repas bien mérité.   Ven 14 Nov - 21:19

"Jinchuu mangeai tranquillement alors qu'un accrochage debuta, le même genre d'accrochage qu'il avait eu lui aussi face au temperament de Kareki.
Il fut pourtant le seul a n'être absolument pas pertubé, il se remplissait la panse, sans lancer le moindre regard aux agitateurs.
Non, il preférais indeniablement boire un verre de Saké.
Pourtant, il ne peut s'empecher d'observer quelque chose d'étrange. Yoshida, le grand Chef, semblai avoir du mal a retenir sa rage, l'injure recu par la jeune fille semblai le mettre hors de lui.

Ce comportement n'était pas naturel, un tel égard face a une simple Shinobi n'était pas clair.
Il est vrai que l'espionnage est la piece principale a la victoire, mais hierachiquement parlant, leur position n'est guere plus élevé que celui des Samourai.
Alors pourquoi cette fille?
Le jeune homme était a présent en pleine reflexion, et son regard risquerai de le trahir, car, c'est dans des cas comme celui ci qu'il montre sa veritable facette, celle de l'observateur hors pair et du maitre absolu du verbe pouvant atteindre tout objectif.
Ses pupilles étaient empli de determination.
Alors, par peur de se trahir, il s'appretait a sortir de la salle, sans même un regard derriere lui.
Mais avant même d'avoir bu bouger, une gifle resonna.
Tout son serieux se dissipa, il observait Kareki avec des yeux rond comme ceux d'une mouche.
La surprise fut énorme, et il ne put s'empecher d'éclater de rire la seconde suivant la sortie de la demoiselle.


Eh ben mon grand Hahahaha, elle était mignonne celle la!
Tu va avoir une belle marque.
Alors, pleure pas va, si c'est comme ca que tu drague, ca s'ra pas la derniere que tu te mangeras.


Son rire avait la même résonnace que celui d'un jeune adolescent tres jovial.
Cessant de charrier amicalement Kareki, il repris la parole a l'attention du Grand Manitou.


"J'comprends que vous l'appreciez cette jeune femme, elle est vraiment marrante! j'aimerai la revoir a l'occasion!
Bon, sur ces bonnes paroles, je vais me retirer, pas que votre compagnie me deplaise, mais plutot que la vue de la nourriture me donne envie d'en reprendre de nouveau, mais si je le faisais, mon estomac exploserai, ca serai bien malheureux que de mourir comme ca."


Il se leva et allant en direction de la porte, en trainant des pieds avec sa lassitude inconditionnelle.
Pourtant, avant de sortir, il se retourna et fixa Yoshida:


" Ah, et ne vous en faites pas, si jamais quelqu'un semble opportuner la Damoiselle, je me chargerai de lui.
Enfin, bien que je doute fortement que mes capacités soit suffisante pour contrer un ennemi qu'elle serai dans l'impossibilité de défaire.
Et ne vous méprenez pas, pas qu'elle m'ai fait un effet deroutant, mais j'aime les femmes, et une jeune pousse comme elle, il faut la preservée!


Puis il claqua la porte, son regard s'emplissant de nouveau de determination. "Je dois la retrouver" pensa t'il.


_____________________________________________________________
[pour la suite voir "Propositions de Scénar"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kareki

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 31
Date d'inscription : 02/09/2007

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Soldat
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: Un Repas bien mérité.   Ven 14 Nov - 22:16

Kareki avait reçu la baffe sans rien dire. La frêle jeune fille n'avait pas la force de son ancien maitre. La réaction de la jeune fille éait prévisible. Il avait voulu la pousser à bout mais ill ne pensait pas être capable d'ébranler un shinobi si rapidement. Si il n'était pas des assasins ils étaient en revanche capable de controler toutes leurs paroles et toutes leurs émotions. Cela faisait d'eux des guerriers redoutables.

Alors il se tourna vers Yoshida et il dit :
"Je ne doute pas de sa loyauté, ni de ses convictions. En revanche je suis surpris qu'un espion soit aussi facile à énerver. Je m'attendais à plus de controle de sa part. En seulement un cour laps de temps j'ai pu découvrir ses fonctions au seins du Chôchû mais aussi son plus gros point faible.
Je suis désolé d'avoir eu à utiliser ces méthodes mais j'aime à connaitre la réaction des mes alliés. Plus difficile à prévoir que celle de nos adversaires, elles influent tout autant.
Je doute que j'ai l'occasion de m'excuser, mais quand vous la verrez, pourriez vous lui faire savoir que même si je n'ai pas une grande affection pour les shinobis, je reconnais leurs mérites et que si nos missions nous amènent à nous croiser, elle pourra avoir confiance en moi.
J'espère néammoint que je n'ai pas gâché votre soirée.
"

Kareki se leva et il salua Yoshida. Puis il ajouta :
"Si vous voulez bien m'excuser je dois me reposer maintenant."

Kareki se dirigea alors calmement vers la porte. Beaucou des hommes présent le regardaient. Surement pensaient-ils que c'était un fou de s'attaquer à la protégé de Yoshida. Mais Kareki ne s'en souciait guère. Il se dirigea vers la porte et s'en alla trouver un endroit tranquille pour se reposer. Il trouva un coin tranquille et sombre dans les jardins et aluma sa pipe. Il aimait fumer avant de dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suou

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 03/09/2007

Caractériques RPG
Clan: Chôshû
Grade: Shinobi
Gains: 5 ryos

MessageSujet: Re: Un Repas bien mérité.   Ven 14 Nov - 22:30

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Repas bien mérité.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Repas bien mérité.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un repos bien mérité [NEUTRE]
» Un repas bien mérité ! (PV : Thérésa ?)[Terminé]
» Un repos bien mérité
» Du repos bien mérité (13.03 - 13h37)
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chant Funèbre des Loups de Mibu :: Quartier Général du Chôshû :: Chambre des membres-
Sauter vers: